Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 58892
 


Cliquez !

Maurice Hubert Touret



Naissance : 18 avril 1897 - Tourtenay (79)

Activité antérieure : agriculteur

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : en mars 1941

Affectation principale : Résistance intérieure / CND Castille

Grade atteint pendant la guerre : P2

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 575150

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 50157

Epoux d'Eugenie Egreteau 
Frère de Raphael Touret  et de Paul Touret 


Contribuez à son livre d'or !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 5 plus 8 =  ?


Maurice Hubert Touret - son Livre d'or !
 

"... Il y a 79 ans, la reddition pour les uns, le début d’un nouveau combat pour les autres. Et, au milieu de cette scission entre Français, un petit village de moins de 300 âmes, au sein duquel deux familles choisiront la Résistance. « Alors même que le régime de Vichy prônait un retour à la terre, qui pouvait plaire aux agriculteurs, certains d’entre eux avaient les idéaux républicains chevillés au corps », explique Marie-Fanélie Jourdan, médiatrice au Centre régional Résistances et Libertés (CRRL).
Mais au-delà des idéaux politiques, ce qui a fait le succès de la commune auprès des instances de la France libre, c’est sa localisation et sa topographie. « Tourtenay est suffisamment éloigné de Thouars pour que les avions ne se fassent pas repérer, avec un bourg sur le promontoire, et des vastes terrains plats dans la plaine », justifie la guide.
Deux familles diverses destinées
C’est d’abord le terrain près de la ferme du moulin, tout près de la frontière avec la Vienne, qui est repéré par la Confrérie Notre-Dame, et validé par Londres, en 1941. « Il est suffisamment plat, assez long, et surtout à l’abri des regards, en contrebas de la ville et caché par des haies », poursuit Marie-Fanélie Jourdan. La famille Touret, propriétaire, s’investit directement, en réquisitionnant quatre membres pour récupérer les 16 postes émetteurs et le technicien radio livrés lors de quatre parachutages, et en stockant ensuite le matériel.
Les opérations n’ont pas été renouvelées au-delà de novembre 1941, les Nazis ayant démantelé le réseau, fusillant les uns, condamnant les autres aux camps de concentration.
Le second site, dit de « La Petite Champagne », se trouve de l’autre côté, à l’ouest de la commune, et a été l’objet de deux largages de containers remplis d’armes à deux jours d’intervalle. « Cette fois, c’est la famille Pichot, qui n’avait jamais été mise au courant des parachutages de 1941, qui a participé. Mais cette fois, il y avait une difficulté supplémentaire, puisqu’il fallait ramener les lourds containers à l’aide des bœufs (1,5 t au premier largage, 2 t au deuxième) dans leur ferme, dans le bourg », développe l’animatrice du CRRL.
De quoi faire naître des suspicions, qui déboucheront sur des dénonciations, débouchant sur des arrestations et des déportations. Sur les six envoyés dans les camps, deux ne rentreront jamais. Gérard Pichot et son père, Léonce, sont tous deux revenus. ..."

Laurent Laloup le mercredi 19 juin 2019 - Demander un contact


La nuit du 26 au 27 mars 1942

"... Ce n’est que dans la nuit du 26 au 27 mars 1942 qu’un avion biplace Lysander, piloté par Guy Lockhart, commandant le groupe 161 des " Avions Spéciaux ", parvient à déposer Rémy et embarquer pour le retour à Londres, deux chargés de mission : François Faure (Paco) et le futur Ministre Christian Pineau (Garnier). Une équipe d’accueil avait été mise sur pied conjointement avec le docteur Daniel Bouchet et le radio Bob. Georges Geay de Tourtenay est désigné comme chef de terrain, aidé du radio et assisté de 3 membres de la famille Touret de Tourtenay : Paul (Léon), agent de liaison de Rémy, son frère Maurice et le fils de ce dernier, au même prénom, qui en étaient à leur 5e opération aérienne de terrain. ..."

www.crrl.fr 

249175 | GEAY ( Georges ) | 1905-07-28 | Thouars | Deux-Sèvres | FRANCE | DIR

Laurent Laloup le lundi 17 décembre 2018 - Demander un contact

Dernière mise à jour le mercredi 19 juin 2019

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 18 9 2019  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.53 s  7 requêtes