Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
Contact
 
 

?
 

Un Français Libre oublié

 

Je vous suggère d'utiliser le livre ouvert de ce Français Libre pour me proposer la création d'une nouvelle page pour un Français Libre ou une Française libre oublié(e).

Le message que vous déposerez dans cette page sera déplacé dans la nouvelle page créée et il sera la première contribution au livre d'or du Français libre que vous nous aurez fait découvrir.

Indiquez si possible :

Un nom, un prénom, une date et un lieu de naissance.

Ce qu'il faisait avant de partir vers la France Libre, d'où il est parti, quand il a éventuellement franchi les Pyrénées vers l'Espagne, a quelle date il s'est engagé dans la France Libre et où.

Dans quelle arme a-t-il servi, dans quelle unité de la France Libre ? A t'il participé à la bataille de Bir Hakeim ?

Quel était son grade à la fin de la guerre ?

S'il est mort, pendant la guerre ou ensuite, la date et le lieu de son décès ?

Et si vous avez des documents, déposez l'image de celui qui vous semble montrer le mieux son appartenance à la France Libre.

Et si vous avez un doute sur ce qui caractérise un Français Libre, cette page vous aidera probablement à y voir plus clair

Contribuez à son livre ouvert !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 1 multiplié par 7 =  ?


Un Français Libre oublié - son Livre ouvert !
 

Photo du Soldat Adjudant Résistant Alias Eustaquio Pino

Bonjour, je vous transmets aussi la photographie du Soldat Résistant Alias Eustaquio Pino libérateur de la Ville et de la Mairie d'Aubervilliers de 1942 A 1944 avec ses camarades de combat franco espagnoles, il à planté aussi le drapeau français F.F.I sur la toiture du bâtiment de la mairie d'Aubervilliers dans les journées difficiles du 18 Août 1944 aux 25 Août 1944 reconnu sur Aubervilliers par l'ancien Maire d'Aubervilliers Monsieur Jacques Salvator et son petit fils monsieur Thierry le Derff Pino, plus il à effectués la guerre contre franco en Espagne de 1936 A 1939 reconnu en 2012 par l'Espagne sur document officiel N° 453 la Sita Ley, et emprisonné a la forteresse de Pam plume en Espagne, et évadée avec son frère Francisco Pino en passant par les Pyrénées oriental à pied vers la France, et retenue aux camp d'Argeles sur mer par les autorités françaises pour engagement volontaire pour la Syrie pour combattre pour la France, bien cordialement le Président Monsieur Thierry Le Derff Pino Petit fils d'Eustaquio Pino Association famille Pino France Espagne preuve Site internet eustaquio-pino.123siteweb.fr 

le derff pino le lundi 17 octobre 2022 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

Très bien, mais je suppose que vous n'espérez pas que je l'ajoute à cette liste de Français Libres ??? (qui n'est pas une liste de FFi)

Je me demande quand il a été volontaire pour combattre en Syrie et s'il y est allé, jusqu'à quand il y était présent et pourquoi il n'y est pas resté ?


Plaque Commémorative du Soldat Résistant Alias Adjudant Eustaquio Pino

bonjour, je vous transmets la photographie de la plaque commémorative de mon grand père le Soldat Résistant F.F.I Alias Eustaquio Pino libérateur de la Ville d'Aubervilliers et de la Mairie d'Aubervilliers de 1942 A 1944 avec ses camarades de combats Franco Espagnoles Site Internet eustaquio-pino.123siteweb.fr Bien Cordialement le Président Mr Thierry le Derff Pino Association Famille Pino

le Derff Pino le dimanche 16 octobre 2022 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution


joint image de mon père à bord du Fantasque FNFL 1940-1944

Paul Le Guyader (1922-2007)

le guyader gilles le jeudi 15 septembre 2022 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

Le Fantasque selon Wikipedia 

" Après la chute de la France, Le Fantasque est affecté au gouvernement français de Vichy, avec ses sister-ships Le Malin et L'Audacieux, basés à Dakar. Lors de l'attaque anglaise et FFL sur Dakar, il navigue à grande vitesse sur la rade pour tirer un écran de fumée qui protégera les croiseurs des pointeurs anglais. Encadré plusieurs fois, il essuie également des attaques aériennes, sans résultat.
Peu de temps après l'opération Torch, il entre en modernisation à l'arsenal de Boston, aux États-Unis. ..."

Donc plutôt ennemi des FFL que FNFL


Patriotisme et Engagement

Bonjour,
Je reviens sur ma proposition de contribution faite hier 24/06/22. Mon Père Louis RAVEL, n'est pas entré en Allemagne, c'est ce que j'avais cru comprendre lorsqu'il a parlé de la Forêt Noire, pardonnez mon erreur. Il faut avouer qu'il ne se livrait que très peu sur cette période. En effet, le fait de l'évoquer lui créait une trop forte émotion, ses yeux se larmoyaient, sa voix devenait tremblante. A part quelques documents officiels, très peu de photos et d'attributs militaires, j'ai tenté de retracer au mieux son historique DFL. Par avance merci pour votre compréhension. Bien à vous. (Ci-joint une autre citation).



Cliquez pour agrandir

RAVEL le samedi 25 juin 2022 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

Peut être que le dossier de résistant GR 16 P 501054 sans date et lieu de naissance, le concerne ??? Dans ce cas il serait homologué FFL. Ou bien sa fiche matricule et des services qui est aux archives départementales de son lieu de recensement, pourrait nous dire s'il était Français Libre
Je n'ai pas trouvé son nom dans l'annuaire de la DFL

L'INSEE nous dit que RAVEL Louis Joseph Julien, né le 22/08/1922 à La Crau, Var, est décédé le 04/02/1998 à Hyères, Var


Patriotisme et Engagement 1ère DFL

Louis RAVEL, né le 22 août 1922 à La Crau 83 (Var).
Engagé militaire en 1939 à Hyeres (Var) – école de musique.
Major de sa promotion à Clermont Ferrand (Arme : Chasseur Alpin).
Il prit le maquis dans le Var, puis entra en résistance sous le pseudonyme "Pujason". Il fut coopté par un réseau de la France Libre dans son village natal La Crau (Var) afin de rejoindre l'armée régulière en Afrique du Nord sous l'autorité du Maréchal de Lattre de Tassigny. Ainsi, il traversa la Méditerranée à bord d'un sous-marin (le Casabianca, ou le Marsouin, sous-marins qui refusèrent le sabordage en rade de Toulon en novembre 1940). C'est ainsi qu'il intégra la 1ère Armée (1ère DFL) et participa à la prise de la forteresse du Mont Cassino en Italie, puis débarqua en Provence (opération Dragoon). Il remonta le Rhône jusqu'au Rhin dans la Campagne ''Rhin et Danube'', traversa la forêt noire et entra en Allemagne. Ayant appartenu au Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique, celui-ci reçu la Distinction des "Forces Françaises Libres (1ère DFL)" cité à l'ordre de l'Armée, et se vu décerner la Haute Distinction de la "Croix de Guerre avec Palme".



Cliquez pour agrandir

RAVEL le vendredi 24 juin 2022 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution


Plashkov (plachkow) Iwan 1922

Bon Jour!
Could you be so kind to help me find information about my Gray-grandfather.
Plashkov Ivan Dmitrievch (1922)
he was in German on 1939 and had been put into prison (lager) then escaped and found opportunity to fight against Hitler forces on territorry of France! would you be so kind to check this name.
originaly he is from Belarus, Terehovskiy region, Gadichev village.
but could be noted as Russo or Soviet nationality.

waitting your kind answer!

respectueusement à vous

Cathrine Rumyantseva
Novorossiysk, Russia
+79280381050
benedblk@mail.ru

Ekaterina Rumyantseva le jeudi 21 avril 2022 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

Pas de dossier de résistant à ce nom, désolé


Source : archives Amicale des Français Libres

Comite Chine ?

Laurent Laloup le mercredi 16 mars 2022 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

Je comprends qu'il est admis dans l'association comme "ami" mais pas comme Français Libre ???


Frères Bertrix

Mes deux oncles maternels, François et Pierre Bertrix, nés respectivement en 1921 et (?) 1923, habitant Biarritz (64200) sont Évadés de France.
Ils ont été internés en Espagne au camp de Miranda puis ont rejoint le Maroc où ils se sont engagés et ont été incorporés dans un Régiment d’Artillerie Coloniale du Maroc au sein duquel ils ont combattu comme hommes du rang à l’Ile d’Elbe puis de la Provence jusqu’à l’Alsace et enfin en Allemagne.
François est décédé en 1988, Pierre en 1948 des suites de maladie contractée en service, "Mort pour la France". Né cinq ans plus tard, c’est à lui que je dois mon prénom qui ’est mon plus bel héritage.
Je possède l’insigne de poitrine de l’un d’eux, semblable à celui du bandeau de cette page et numéroté 44211.
Or, je ne les ai pas trouvés en tapant leur nom sur votre site… Pouvez vous m’aider ?
Merci d’avance et merci surtout de faire vivre la mémoire de ces hommes et femmes courageux auxquels nous devons tant.
Cordialement,
Pierre

Pierre Alfaro le mercredi 23 février 2022 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

Leurs dossiers de résistants :
GR 16 P 55517 | BERTRIX (François) | 1920-01-10 | Biarritz | Basses-Pyrénées | FRANCE | DIR
GR 16 P 55518 | BERTRIX (Pierre Émile) | 1921-07-15 | Biarritz | Basses-Pyrénées | FRANCE | DIR

DIR pour "déporté interné résistant" à cause de leur détention à Miranda mais pas homologués FFL puisqu'ils ne se sont pas engagés dans les Forces Françaises Libres mais dans l'Armée d'Afrique, peut être contre leur gré comme le montre l'insigne qu'ils détenaient

Dans les fichiers de l'INSEE :
BERTRIX François Edouard Naissance 10/01/1920 Biarritz, Pyrénées-Atlantiques, Nouvelle-Aquitaine, France
Décès 09/08/1989 Bayonne, Pyrénées-Atlantiques, Nouvelle-Aquitaine, France


Proposition nouvelle page : Marcel Girault

Marcel Girault
Homol. FFc FFI DIR
cote GR16 258367
né le 30 juin 1901 à Rebréchien (Loiret)
Agriculteur à Artenay (Loiret)
mort le 3 mars 1945 à Watenstedt, kommando de Neuengamme (Allemagne)
"Mort pour la France" "Mort en déportation"
Membre des Corps francs du réseau Turma Vengeance, grade P1.
Participe activement à la récupération d'armes et de munitions parachutées au printemps et à l'été 1944.
Héberge à plusieurs reprises des aviateurs américains recueillis sur ses terres, participe à leur évasion vers l'Espagne (Medal of Freedom).
Arrêté à Olivet le 27 juin 1944. Interné au camp de Compiègne, déporté au camp de Neuengamme, convoi du 28 juillet 1944.

Hommage rendu par Henri Duvillard, Ministre des Anciens combattants du général de Gaulle, dans son journal "LA DÉPÊCHE DU LOIRET" (11 décembre 1948)

Marcel GIRAULT héros de la Résistance dans le Loiret

Non, il ne sera jamais trop tard pour évoquer les grandes figures de chez nous, et en particulier celle de Marcel Girault, héros de la Résistance dans le Loiret, mort en déportation en Allemagne, le 3 mars 1945.
Tout récemment, du reste, le dimanche 14 novembre dernier, une plaque était inaugurée à Artenay, sur la ferme de la Rue-Neuve, où ce noble disparu exerçait de son vivant la profession laborieuse de cultivateur. Voilà donc une occasion de rappeler son activité patriotique et son sacrifice final.
Marcel Girault avait été désigné, en effet, comme responsable de la Section Locale d’Artenay avec le grade de sous-lieutenant. Sur ses exploits, nous avons sous les yeux les attestations éloquentes du Capitaine Pagnon-Colonna, chef départemental des C.F.V. 1 et officier du réseau britannique Buckmaster, qui certifie les brillants états de service de son subordonné. De leur côté, MM. Pierre Delaubat et Jean-Baptiste Lécureur, Chefs de la Résistance pour le Canton d’Orgères, ont témoigné qu’en décembre 1943, deux aviateurs alliés étant tombés dans la Région d’Artenay, Girault les camoufla à son domicile durant plusieurs jours avant de les conduire en sûreté avec l’aide du Dr Jean Bruno : « Il a hébergé chez lui ces aviateurs qu’il a ensuite évacués », disent-ils, ajoutant que Girault, un peu plus tard, parvint à délivrer six maquisards détenus à Artenay sous la garde de six feld-gendarmes : « C’est lui-même qui dirigea sur place ce coup de main d’une façon audacieuse et courageuse. Cette opération a réussi grâce à son initiative ».
Ce fut en effet le 27 juin que, dénoncé comme tant d’autres, Girault fut arrêté par la Gestapo à Olivet. Déporté, il devait succomber au camp de travail de Watenstedt, à 18 kilomètres de Brunswick et l’un de ses compagnons de misère, M. René Mathieu de Dijon, témoin de sa mort, a rapporté qu’elle survint « par suite de privations excessives de nourriture, de la somme élevé de travail que nous devions fournir et des brutalités continuelles que nous subissions de la part des S.S. et Vorarbeiters (contremaîtres et bagnards allemands du camp de Neuengamme, où nous avions été immatriculés). » Mais il ajoute : « C’était un bon et loyal Français, qui a toujours fait preuve de qualités morales et de son ardent patriotisme envers notre Patrie, et ceci jusqu’à sa mort ».
Le dimanche 2 février 1947, à Tours, les représentants des forces américaines remettaient à titre posthume, à Mme Georgette Girault, la « Medal of Freedom ». Puissent ces témoignages, et la cérémonie du mois dernier, adoucir un peu la douleur de cette veuve héroïque, que nous assurons du fidèle souvenir que nous gardons de son mari.


Un site 

Boulage le jeudi 20 janvier 2022 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

La seule information qui me manque pour l'ajouté est "s'est il engagé dans Turma Vengeance avant aout 1943 ???"

Il est certain que cette date n'est pas très significative pour la résistance intérieure mais c'est la date limite pour être Français Libre


Andre BRUYERE

Bonjour,

J'ai retrouvé de mauvaises photocopies du livret militaire de mon grand-oncle André BRUYERE (né le 21/5/1923 à Venteuil - Marne 51 - dcd 27/3/2012 à Besançon - Doubs 25), ainsi qu'un article de journal (article ci-joint) paru le 8/5/2001 dans un journal de l'Est de la France (lequel?)

Mon grand-oncle pourrait-il prétendre à être ajouté à votre base de données?

Sur son livret militaire, j'ai pu déchiffrer :
n° d'inscription : A948 / 42
15 janvier 1942 : engagé volontaire pour 3 ans au titre du 4ème R.T.M. Régiment Tirailleurs Marocains à Taza (Maroc) - soldat de 2e classe
23/1/1942 : arrivée au Centre de Regroupement des Engagés pour l'AFN
Contrat modifié au titre du 411ème Groupement de F.T.A. à Alger
19/3/1942 : dirigé sur le D.I.M. de Marseille en vue de son embarquement sur son nouveau corps en exécution du message 470VV153du 1/2/1942 du Général commandant la 14 D.M.
R.d.C. le 20/3/1942
du 27/3/1942 au 24/7/1942 : 163e Bie
du 25/7/1942au 14/11/1942 : 167e Bie
du 15/11/1942 au 15/12/1942 : R.T. de Souk Ahras
du 16/12/1942 au 30/4/1943 : Compagnie de Guet 3/411
du 1/5/1943 au 31/12/1943 : 49e Groupe de Guet - 1ère Batterie de Sureté Aérienne
16/1/1944 : passé à la Bie B du 17e Groupe Autonome

22/10/1943 : embarqué sur le ?? Marrakech à destination de la Corse
24/10/1943 : débarqué à Ajaccio
15/12/1943: embarqué à Ajaccio
20/12/1943 : débarqué à Alger
5/6/1944 : embarqué à Oran sur le ??
9/6/1944 : débarqué en Italie
??? /1944 : embarqué à Naples
19/?/1944 : débarqué à Marseille
Campagne de France du 16/?/1944 au 25/4/1945
date de démobilisation : 14/11/1945

Cdt
Christine Moutte



Cliquez pour agrandir

Christine Moutte le mercredi 19 janvier 2022 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

Ma réponse est non. Votre grand oncle s'est engagé dans l'armée d'armistice ce qui lui a permis d'être envoyé en Afrique du Nord et aurait pu lui permettre de déserter pour rejoindre les Français Libres avant la fusion des FFL et de l'armée d'armistice en Afrique du Nord. Selon ses états de service il ne l'a pas fait, il a été muté dans diverses unités de cette armée d'armistice puis dans l'armée de la Libération qui n'est pas les Forces Françaises Libres (elle n'existent plus à partir d'aout 1943).


Il y a peut-être des FFL non homologués FFL dans cette liste du SHD

Laurent Laloup le samedi 18 décembre 2021 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

Oui c'est certain. Mon père est 2 fois dans cette liste GR 16 P dont une fois non homologué (et avec une erreur courante dans son nom, Ch au lieu de Gh)


Aubouin Robert (1922-1957)

Personnel des Forces aériennes françaises libres
Robert AUBOUIN
Né(e) le/en 25-12-1922
Carrière
Grade sergent
Matricule au recrutement 36754
Sources Service historique de la défense, Vincennes
Cote AI 6 P 39874

Cristina le jeudi 09 décembre 2021 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

pas de dossier GR 16 P

Il y a apparemment des non FFL dans cette liste du "Personnel des Forces aériennes françaises libres"


Complement concernant mon beau pere DURAND AUGUSTE

Le père de mon épouse Durand Auguste né le 11 Décembre 1922 au Minihic sur Rance (35) et mort le 17 Juin 1974 à Suresnes (92) .
Il a été marin des FNFL sur le croiseur LA GLOIRE (en particulier lors du debarquement en Provence en 1944) après avoir rejoint les États-Unis en 1942 .

Il est possible que cela corresponde à la reference du GR16P 203529 | DURAND ( Auguste ) | 0000-00-00

GATHIER le samedi 13 novembre 2021 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

Le croiseur La Gloire n'est pas un bâtiment des FNFL  (avec des "forces françaises combattantes" qui ne sont pas les Forces Françaises Combattantes)


Complements sur GATHIER Jean SHD 245677

GR16P 245677 | GATHIER ( Jean Marie Joseph ) | 0000-00-00 | | |

Mon père est né le 01 Mai 1919 à Lyon 5eme et décédé le 26 Novembre 2013 à Lyon 5eme
Il est parti en Afrique du Nord (Blida) en Décembre 1940 puis en Angleterre (Liverpool) fin 1942/début 1943 ?
Mécanicien Avion sur Spitfire dans les FAFL jusqu'en 1945, il a continue dans l'AAF en Allemagne jusqu'en 1960 ... C'est ainsi que je suis né à Friedrichshafen en 1953

GATHIER le samedi 13 novembre 2021 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

Comment aurait-il pu aller d'Afrique du Nord en Angleterre sans déserter d'abord pour rejoindre les Français Livres du coté de la Tunisie ? Avez vous des précision sur son passage à la "dissidence" ?


René Lévy-Beff

LEVY-BEFF RENE
31/05/1920 à Bordeaux

FFI
Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 370724

Région des hautes alpes, commando Hermine -

grade à la fin de la guerre: aspirant - 159e RIA- 3e bataillon

LEVY-BEFF le mardi 28 septembre 2021 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

Donc pas FFL avec un "L" pour "Libre" mais FFi avec un "i" pour "intérieur"

Je redis que si vous avez un doute sur ce qui caractérise un Français Libre, cette page vous aidera probablement à y voir plus clair 

Dernière mise à jour le lundi 17 octobre 2022

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 15 10 2022  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.3 s  8 requêtes