Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 57875
 


Cliquez !

Paul Henri Yvon Touret



Naissance : 26 juin 1918 - Tourtenay (79)

Activité antérieure : ouvrier / artisan

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : en avril 1942

Affectation principale : Résistance intérieure / Phratrie

Grade atteint pendant la guerre : P2

Décès : 1979 -

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 575152

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 50158

Frère de Maurice Touret  et de Raphael Touret 


Contribuez à son livre d'or !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 7 multiplié par 4 =  ?


Paul Henri Yvon Touret - son Livre d'or !
 

cmduloudunais.free.fr 

Laurent Laloup le lundi 17 décembre 2018 - Demander un contact


La nuit du 26 au 27 mars 1942

"... Ce n’est que dans la nuit du 26 au 27 mars 1942 qu’un avion biplace Lysander, piloté par Guy Lockhart, commandant le groupe 161 des " Avions Spéciaux ", parvient à déposer Rémy et embarquer pour le retour à Londres, deux chargés de mission : François Faure (Paco) et le futur Ministre Christian Pineau (Garnier). Une équipe d’accueil avait été mise sur pied conjointement avec le docteur Daniel Bouchet et le radio Bob. Georges Geay de Tourtenay est désigné comme chef de terrain, aidé du radio et assisté de 3 membres de la famille Touret de Tourtenay : Paul (Léon), agent de liaison de Rémy, son frère Maurice et le fils de ce dernier, au même prénom, qui en étaient à leur 5e opération aérienne de terrain. ..."

www.crrl.fr 

249175 | GEAY ( Georges ) | 1905-07-28 | Thouars | Deux-Sèvres | FRANCE | DIR

Laurent Laloup le lundi 17 décembre 2018 - Demander un contact

La page d'origine de cette contribution


"Le service de transmission radio de l’hôpital de THOUARS, les terrains d’atterrissage " Roi de Coeur " à ST LÉGER DE MONTBRILLAIS et de parachutage " Nick Pernod " à TOURTENAY, sont placés sous la seule responsabilité du docteur André COLAS alias " NICK ".

Ce dernier lieu est la propriété de Mr & Mme Maurice TOURET, demeurant à la ferme " Le Moulin ". Elle sert de refuge et de relais aux agents F.F.L., d’entrepôt de matériel et de poste de commandement, les nuits de parachutage.

Toute la famille est engagée dans cette action résistante à haut risque : la mère Alexandrine, son fils Maurice, l’épouse Eugénie, le jeune fils Maurice et deux autres enfants d’Alexandrine, Raphaël et Paul alias " LÉON ".

Le message qui annonce les parachutages a la particularité d’être diffusé par la B.B.C. pendant plusieurs semaines d’une façon identique, pour des raisons d’intempéries et de nuits sans lune : " Nous boirons un pernod à votre santé le... ". Suivant le code secret, il convient d’ajouter le chiffre 10 à la date annoncée pour obtenir le jour exact de l’événement. Mais l’ennemi ignore tout des particularités et des contre temps. Il en résulte un impact psychologique non négligeable : les Allemands redoutent des attentats contre les personnels de la Wehrmacht à PARIS et le Gouvernement de Vichy qui n’est pas en reste, s’attend à des opérations d’envergure !

En réalité, les 4 parachutages se déroulent dans des conditions normales, en apportant : le 02 août : 5 postes de radio, le 17 septembre : 4 postes, le 07 octobre : 7 postes et le 04 novembre 1941 le technicien radio Robert DELATTRE, muni de son propre poste. Il vient remplacer l’héroïque ANQUETIL, fusillé au Mont Valérien.

Les premiers postes livrés à " RÉMY " sont lourds, encombrants et logés dans des valises voyantes, marquées " Made in England " qui se prêtent mal aux déplacements fréquents de sécurité. Pierre JULITTE alias " GUY ", chargé de la réorganisation des transmissions clandestines, présente au Chef de l’Intelligence Service à LONDRES, un récepteur de sa fabrication, pas plus gros qu’une brique, qui permet à nos amis Anglais de miniaturiser progressivement leurs fabrications successives. C’est grâce à ces moyens de transmission rapide et secrète, que les services Britanniques peuvent porter des coups terribles à la KRIEGSMARINE, tant aux unités de haute mer, qu’aux sous-marins et aux bases de BORDEAUX, ST NAZAIRE & BREST.

Les équipes de réception des parachutages sont composées de : André COLAS, chef de terrain, Maurice TOURET, son épouse Eugénie, leur fils Maurice, un oncle Paul TOURET alias " LÉON ", Henri GOISLARD, André SARRAZIN et Georges GEAY, répartis suivant leur disponibilité.

Après la guerre, le Général de GAULLE écrira personnellement au chef de famille Maurice TOURET, pour lui témoigner sa reconnaissance.

Sources d’informations :
- Dr Daniel BOUCHET : " Mémoires de la Résistance " (non publié)
- C.R. : Communication des Résistants & familles
- Christian PINEAU : " La simple vérité " - 1983
- Colonel RÉMY : " Mémoires d’un agent secret de la France Libre " - 1946
T.1 (1983) - T.3 (1984)
"

www.crrl.com.fr 

Laurent Laloup le samedi 18 octobre 2008 - Demander un contact

Dernière mise à jour le lundi 17 décembre 2018

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 1 5 2019  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.46 s  7 requêtes