Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 59085
 

Marcel Léon Halbout



Naissance : 13 avril 1895 - Rouen (76)

Activité antérieure : liberal / cadre

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : en septembre 1940

Affectation principale : Résistance intérieure / Saint Jacques

Grade atteint pendant la guerre : P2

Décès : 18 février 1958 - Rome, Italie

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 283706

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 23816

Epoux de Thérèse L'Heureux 
Père de Pierre Halbout 


Contribuez à son livre d'or !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 7 multiplié par 7 =  ?


Marcel Léon Halbout - son Livre d'or !
 

"Mes souvenirs du réseau Saint-Jacques" de Guy Vérines

Jacques Ghémard le dimanche 23 juin 2019 - Demander un contact

La page d'origine de cette contribution


Louise Therese Aimee Marie LHEUREUX

Née le 1er août 1896 - Boulogne-sur-Mer ; 62160 ; Pas-de-Calais ; Nord-Pas-de-Calais ; France
Décédée le 30 décembre 1977 - Rouen ; 76540 ; Seine-Maritime ; Haute-Normandie ; France , à l’âge de 81 ans

Parents
Auguste Victor Marie LHEUREUX, né le 13 septembre 1868 - Boulogne-sur-Mer ; 62160 ; Pas-de-Calais ; Nord-Pas-de-Calais ; France
Marié le 20 août 1895, Boulogne-sur-Mer ; 62160 ; Pas-de-Calais ; Nord-Pas-de-Calais ; France, avec
Louise Agathe Martine LEFRANCOIS, née le 5 février 1873 - Boulogne-sur-Mer ; 62160 ; Pas-de-Calais ; Nord-Pas-de-Calais ; France

Union(s)
Mariée le 20 décembre 1920, Boulogne-sur-Mer ; 62160 ; Pas-de-Calais ; Nord-Pas-de-Calais ; France, avec Marcel Leon HALBOUT, né le 19 avril 1895 - Rouen ; 76540 ; Seine-Maritime ; Haute-Normandie ; France  

Laurent Laloup le dimanche 04 novembre 2018 - Demander un contact

La page d'origine de cette contribution


Laurent Laloup le samedi 16 mai 2009 - Demander un contact


www.defense.gouv.fr 



Cliquez pour agrandir

Laurent Laloup le samedi 16 mai 2009 - Demander un contact


villagecdp.free.fr 



Cliquez pour agrandir

Laurent Laloup le samedi 16 mai 2009 - Demander un contact


" Après avoir ainsi établi les bases de son réseau et transmis à Londres les premiers courriers qui y arriveront en septembre 1940, Saint-Jacques regagne l’Angleterre et atteint Londres le 24 décembre 1940. Il revient en France dans la nuit du 13 au 14 février 1941 en compagnie du radio John Mulleman muni d’un poste émetteur. Mais, parachuté dans la région du Bugue, il se casse les jambes à l’atterrissage, est hospitalisé à Périgueux, dénoncé aux autorités de Vichy qui l’arrêtent. Il retrouvera la liberté le 13 mars.

Mulleman est monté à Paris et il émettra successivement de Petit Quevilly et du Vésinet où le poste est installé chez la sœur de Saint-Jacques, qui sera ultérieurement arrêtée avec sa famille, condamnée à mort et subira avec sa fille Monique quatre ans de déportation.

En Juin 1941, Mulleman, qui s’est fait arrêter au passage de la ligne de démarcation, accepte de travailler pour l’ennemi qui, dès lors sera tenu au courant de tous les messages émis et reçus et en plus émettra des textes que lui remettront les services allemands. Mais Mulleman, se sentant soupçonné déclenche la catastrophe. Une première vague d’arrestations, le 8 août 1941, frappe entre autres, Charles Deguy, Marcel Halbout, Lucien Feltesse.

Deux mois après, nouvelle série d’arrestations due cette fois à l’agent double André Folmer, alias Richir, alias Albert. Le P.C. et la centrale de la rue Washington sont anéantis. Les sous-réseaux Normandie (Halbout) et Jean Boulard (Feltesse) sont disloqués, de même que le sous-réseau Rivière (Louet); ce dernier pourra toutefois éviter l’arres-tation et gagner l’Afrique du Nord.

Charles Deguy sera fusillé au Mont Valérien, le 29 juillet 1942, en même temps que son agent de liaison Roger Pironneau, âgé de 19 ans. Le commandant Vérines, arrêté en octobre 1941, sera fusillé en octobre 1943 mais son sous-réseau continuera à fonctionner jusqu’à la libération, sous la direction de Jacques Daroussin assisté d’Émile Pinoy et de Charles Deketelaere."

www.france-libre.net 

Laurent Laloup le mercredi 29 août 2007 - Demander un contact


" Arrivé à Paris, Saint-Jacques prend contact avec quelques amis sûrs. Charles Deguy sera son adjoint et dirigera le P.C. Marcel Halbout s’occupera de la Normandie. Lucien Feltesse (alias Jean Boulard) utilisera ses relations parmi les Anciens Combattants belges et sera chargé du Nord, Pas-de-Calais, Somme, et éventuellement la Belgique."

www.france-libre.net 

Laurent Laloup le mercredi 29 août 2007 - Demander un contact

Dernière mise à jour le dimanche 23 juin 2019

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 13 10 2019  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.81 s  7 requêtes