Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 60383
 


Cliquez !


Cliquez !

Antoine Treis



Naissance : 25 mars 1922 - Boulange (57)

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : Londres en décembre 1940

Affectation principale : FAFL / parachutistes

Grade atteint pendant la guerre : sergent

Décès : 8 avril 1945 - Orvelte Drenthe, Pays-Bas

Mort pour la France

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 577334

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 50363

Contribuez à son livre d'or !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 9 multiplié par 7 =  ?


Antoine Treis - son Livre d'or !
 

Source : Yves MORIEULT



Cliquez pour agrandir

Laurent le lundi 09 novembre 2009 - Demander un contact


Troupes d'élite N°104
Les SAS Français sautent en Hollande

" C'est le lieutenant de Camaret qui se bat de l'autre côté de l'eau. A 7 heures, renforcés par des isolés commandés par l'aspirant Richard, les SAS du lieu­tenant de Camaret ont surpris les défenseurs du pont. Trois Allemands ont été tués, six autres se sont ren­dus. Mais le gros de la troupe, stationné dans une ferme voisine, réagit violemment. En emmenant ses crisonniers, le détachement est obligé de se replier sur une usine de lin avec deux blessés, dont l'aspirant Richard. Un autre parachutiste, le caporal Treis, est tué d'une balle dans la gorge. Il appartenait au stick du lieutenant Cochin, qu'il n'avait pas retrouvé dans la nuit. L'intervention de l'aspirant Edme, depuis la rive opposée, ne modifie pas la situation, et lui aussi doit se replier avec un blessé.
Dans le même secteur, à proximité du village d'Elp, le lieutenant Cochin a vainement attendu les Jeep qui auraient dû être parachutées. Il n'a pas non plus mis la main sur ses conteneurs, et il lui manque la moitié de ses effectifs. Pendant deux heures, il a émis des signaux lumineux, sans résultat. Pas plus que les autres chefs de stick concernés dans les deux régiments, l'officier n'a été informé de l'annulation du largage des véhicules... Lorsqu'il se remet en route, à la fin de la nuit, il rencontre par hasard le stick du sous-lieutenant Makie."

laurent le dimanche 23 août 2009 - Demander un contact


commandos-marine.winnerbb.net 



Cliquez pour agrandir

Laurent Laloup le mercredi 29 avril 2009 - Demander un contact

La page d'origine de cette contribution


www.gmgroep.nl 

Laurent Laloup le jeudi 22 mai 2008 - Demander un contact


"Deze cache niet bezoeken op 4 en 5 Mei i.v.m. Herdenkingen.

Tijdens de tweede wereldoorlog hebben veel mensen hun leven gegeven voor onze vrijheid. Om deze dappere mensen te herdenken en te eren, zijn er veel monumenten geplaatst. Deze cache brengt je bij het Monument voor Franse Parachutisten.

Dit monument is opgericht ter nagedachtenis aan 33 parachutisten van het 22ste en 23ste regiment van de Special Air Services die zijn omgekomen in de strijd tegen de Duitse bezetter. In de nacht van 7 / 8 april 1945 waren 700 parachutisten, in groepjes van 15 personen, gedropt in Drenthe. Hun taak was bruggen veroveren en verwarring te creëren.

De personen, die hier herdacht worden, zijn:
IBRAHIM AZEM
FERNAND BEGUE
PIERRE BEVALOT
ROBERT BONJEAN
ANDRE BOUDE
FRANCOIS BOULON
CLAUDIUS CAMPAN
JEAN COGNET
ROBERT DEDIEU
PAUL DUQUESNE
MARCEL FABRET
ROBERT HECKMAN
GABRIEL JUDET
AIME LE BERRIGAUD
ROBERT LE GRAS
ALBERT LE SAUX
GUY LESNE
SERGE LEVASSEUR
MARCEL LEVEQUE
JEAN LOEUILLET
YVES LOICHOT
RENE MARCHE
JEAN MUNCH
RENE PERON
HENRI PINTAUD
YAGO RAGNACCI
JEAN RAVENEL
LOUIS SALTET DE SABLET
D ESTIERES
JEAN SIMON
ROBERT SPINA
GEORGES TAYLOR
ANTOINE TREIS
JEAN VALAYER

Het monument bestaat uit een muur, waar een stuk uit is geslagen. Dit staat symbool voor het gat dat de Fransen, tijdens deze aanval, in de Duitse verdediging hebben geslagen.

Uit respect voor belangstellenden is de cache op een kleine afstand van het monument geplaatst. Dus ga niet zoeken in de directe omgeving van het monument.
Het bakje ligt ongeveer 30 meter van het monument.
Zelf een pen meenemen
Deze cache niet bezoeken op 4 en 5 Mei i.v.m. Herdenkingen.

Succes,
Henneke & Marcel"

www.geocaching.com 

Laurent Laloup le jeudi 22 mai 2008 - Demander un contact


"Het veroveren van bruggen en het voorkomen dat deze werden opgeblazen, vormde een belangrijk onderdeel van de operatie. Van de aanval op de Orvelterbrug getuigt de plaquette, die is aangebracht op de achtergevel van één der gebouwen van de vroegere vlasfabriek van Orvelte aan het Oranjekanaal. Het roept in herinnering de dood van de korporaal 1e klas Antoine Treis. Bij het forceren van een doorgang bij de vlasfabriek werd hij getroffen door schoten, afgevuurd vanuit een van de nabij gelegen boerderijen. "

www.dodenakkers.nl 

Laurent Laloup le jeudi 22 mai 2008 - Demander un contact


Antoine Treis

www.specialforcesroh.com 

Laurent Laloup le jeudi 22 mai 2008 - Demander un contact

Dernière mise à jour le lundi 09 novembre 2009

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 13 10 2019  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.76 s  7 requêtes