Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 54716
 

Nicolas Obolensky



Naissance : 16 janvier 1900 - Russie

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : en juillet 1943

Affectation principale : Résistance intérieure / Centurie

Grade atteint pendant la guerre : p2

Décès : 5 juillet 1979 -

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 39185

Contribuez à son livre d'or !

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 3 plus 4 =  ?


Nicolas Obolensky - son Livre d'or !
 

Epoux de Véra : 

"Serge Obolensky est le cousin de la princesse Véra Obolensky (1911-1944), élevée en France, Résistante française pendant la Seconde Guerre mondiale dans l'Organisation civile et militaire (OCM), membre des Forces Françaises libres, fondatrice de l'Union des patriotes russes, guillotinée à la prison de Plötzensee à Berlin en 1944. Son mari, le prince Nicolas Obolensky, a été lieutenant FFI et déporté, et, après la guerre, secrétaire du conseil paroissial de la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky de Paris."

wikipedia 



Déporté à Buchenwald, libéré le 11/04/1945



meshistoiresdautrefois.hautetfort.com 

"Prince Nicolas Alexandrovitch Obolensky (1900-1979). Plus connu après-guerre sous le nom de Père Nicolas. Sa marraine de baptême fut l'Impératrice Maria Feodorovna. Par sa mère, née princesse sérénissime Salomé Dadian Mingrelsky, il descendait des princes régnants de Mingrélie, petite principauté souveraine du Caucase annexée par la Russie. En 1918, il réussit à s'enfuir de Russie via la Finlande puis la Suisse pour s'installer finalement en France. Sous-lieutenant des Forces Françaises de l'Intérieur, agent de renseignement en territoire occupé, il est arrêté par la Gestapo en 1944, emprisonné et déporté à Büchenwald d'où il sera libéré par les troupes américaines. Décoré de la Médaille de la Résistance avec rosette, de la Croix de Guerre avec palme et citation à l'ordre de l'Armée et de la croix d'officier de la Légion d'Honneur.

C'est à Büchenwald que sa foi profonde et ses sentiments chrétiens le poussèrent à se consacrer au service de l'Eglise Orthodoxe. Ordonné prêtre en mars 1963 dans la cathédrale Saint Alexandre Newsky à Paris, le père Nicolas Obolensky consacra toute son énergie à l'activité pastorale. Son action oecuménique, le prestige de son nom, ses relations avec le clergé catholique et les autres confessions religieuses lui permirent d'obtenir pour l'Eglise Orthodoxe une place d'honneur dans toutes les cérémonies officielles. Aîné du nom des Obolensky, il occupa une place hors pair au sein de toute sa famille."

laurent le mardi 15 décembre 2015 - Demander un contact


Nicolas Obolensky

"Résistants de 1940

Annuaire de l'Association Nationale des Résistants de 1940 :

OBOLENSKY Nicolas "

www.memoresist.org 

Laurent Laloup le vendredi 29 mai 2009 - Demander un contact


Nicolas Obolensky ?

" Archipretre Nicolas OBOLENSKY, 4.1.1900 – 5.7.1979 "

forum.vgd.ru 

Laurent Laloup le vendredi 29 mai 2009 - Demander un contact

Dernière mise à jour le mardi 15 décembre 2015

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 29 6 2018  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.55 s  7 requêtes