Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 61109
 


Cliquez !

Désiré Helinck



Naissance : 10 avril 1892 - Roubaix (59)

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : en septembre 1940

Affectation principale : Résistance intérieure / Action

Grade atteint pendant la guerre : P1

Décès : 4 février 1945 - Dachau, Allemagne

Mort pour la France

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 288816

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 24364

Contribuez à son livre ouvert !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 5 plus 6 =  ?


Désiré Helinck - son Livre ouvert !
 

Cette photographie est sous licence d'usage CC BY-NC-SA 2.0
Plaque commémorative Désiré HELINCK
" Ici vécut Désiré HELINCK résistant déporté mort en captivité au camp de Dachau - Français souviens-toi "
[ Photo Christine FABRE-HELYNCK ] (Relevé n° 48214)

Laurent Laloup le mercredi 18 octobre 2017 - Demander un contact


[...] À l’automne 1941, Robert Delaval, mécanicien à Roubaix, prend l’initiative de créer un groupe de résistance avec ses commensaux du café Barré à Roubaix, Marcel Delcroix, Albert Henneuse, Achille Varrasse de Tourcoing et Raoul Clarisse de Leers. À la fin de l’année 1941, Pierre Dumont et Gaston Delmotte de Tourcoing, ainsi que Robert Bourel de Leers se joignent au groupe, mais aussi d’autres personnes dont le nom n’est pas précisé dans les documents que nous possédons. Au début de l’année 1942, Désiré Helinck et Marcel Guislain sont recrutés. Après discussion, le groupe choisit de refuser aussi bien le national-socialisme que le communisme; et d’apporter son soutien à la France libre et à De Gaulle. Plus tard le réseau s’ouvre sur la Belgique en contactant le groupe Watteau de Bruxelles. Delaval souhaitait publier un journal, pour lier le groupe, mais Delcroix est déjà en contact avec La Voix de la Nation. En décembre 1941 une rencontre a lieu. Le groupe procurera à Nelly Devienne du papier, de l’argent, des articles et du matériel de bureau. Il prendra également en charge la distribution de 300 exemplaires. En échange, La Voix de la Nation devra paraître tous les mois, et publier des informations émanant du groupe, nécessaires à son organisation. [...]

panckouke.free.fr 

Laurent Laloup le mercredi 18 octobre 2017 - Demander un contact

Dernière mise à jour le mercredi 18 octobre 2017

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 24 5 2020  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.68 s  8 requêtes