Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 54745
 

Albert Maurice Henri Blin



Naissance : 19 octobre 1921 - Elbeuf (76)

Activité antérieure : étudiant / scolaire

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Passage en Espagne : janvier 1943

Engagement dans la France Libre : Londres en mai 1943

Affectation principale : BCRA /

Grade atteint pendant la guerre : sous-lieutenant

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 64704

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 6030

Contribuez à son livre d'or !

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 1 multiplié par 3 =  ?


Albert Maurice Henri Blin - son Livre d'or !
 

Uk Archives Dossier come agente del SOE

Reference: HS 9/164/6
Description: Albert BLIN - born 19.10.1921
Date: 1939 Jan 01 - 1946 Dec 31
Held by: The National Archives, Kew
Legal status: Public Record(s)
Closure status: Closed Or Retained Document, Open Description
Access conditions: Closed For 76 years
Record opening date: 01 January 2023

Cristina le jeudi 29 mars 2018 - Demander un contact


Photo ASCFL : Thomazeau, BLIN et Blouin devant le château de la Jarrie (PC de Blin) 1944

Témoignage de Albert Blin :

« J’allais me présenter au lieutenant Jean Cristau qui commandait ladite compagnie. En vérité, il était médecin et, en d’autres termes, cela veut dire que ses connaissances militaires étaient assez vagues. Ses deux frères étaient au bataillon ; l’un, sous-lieutenant, était sous les ordres de mon camarade Bernard Blouin, ancien Cadet de la France Libre, qui commandait avec un courage légendaire, le Corps franc.

On me chargea de l’entrainement des hommes (ils étaient une petite soixantaine dans la compagnie), avec le titre d’adjoint au capitaine. L’entrainement fut court mais énergique, non pas parce que j’étais autoritaire - ce serait plutôt le contraire – mais parce que après mon passage à l’école des Cadets et les « special training schools », j’étais dans une forme physique éblouissante et chaque soir quand ils revenaient de l’exercice, mes malheureux soldats, tous originaires de Saint-Gilles-Croix-de-Vie), étaient épuisés.

Chaque petite compagnie avait pour mission de défendre près de deux kilomètres de front, et le mieux que nous pouvions faire était d’installer des nids de fusils mitrailleurs dont quelques fantassins réussissaient à croiser les feux.

Les Allemands étaient peu offensifs, bien que la rencontre d’une de leur patrouille avec celle commandée par Bernard BLOUIN provoqua une certaine casse et que, je crois, deux Français furent faits prisonniers et quelques autres blessés ».
Source:Le front de l'Atlantique devant Pornic. 27 octobre 1944. Relation manuscrite d'Albert Blin. Association du Souvenir des Marins de la France Libre



Cliquez pour agrandir

Roumeguere le mercredi 28 mars 2018 - Demander un contact


Casalis, André : Cadets De La France Libre : L'école Militaire

Elèves de l'Ecole dont de proches parents ont servi dans la France Libre ou la Résistance.
....
Blin Albert, son cousin germain Bernard Stettiner et son cousin, Claude Zimmern.

Laurent le dimanche 17 janvier 2010 - Demander un contact


Albert Blin, à gauche

Source : apt-francelibre.org 

Laurent Laloup le lundi 18 juin 2007 - Demander un contact

Dernière mise à jour le jeudi 29 mars 2018

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 29 6 2018  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.45 s  7 requêtes