Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 53834
 


Cliquez !


Cliquez !

Marcel Balere Ducos



Naissance : 31 mai 1922 - Pau (64)

Activité antérieure : ouvrier / artisan

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : en juillet 1940

Affectation principale : FAFL / parachutistes

Grade atteint pendant la guerre : sergent

Décès : 18 octobre 1944 - Camberley, Angleterre

Mort pour la France

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 29096

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 3013

L'un des 17 de Pau qui partirent vers l'Angleterre sur le Léopold II 


Contribuez à son livre d'or !

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 9 plus 8 =  ?


Marcel Balere Ducos - son Livre d'or !
 

Cap sans retour de Germaine l'Herbier Montagnon

412 aviateurs FAFL sont morts pour la France. Le caporal-chef BALERE-DUCOS Marcel est le 14ème de cette liste. Evadé de France le 24 juin 1940 de Bayonne sur un torpilleur vers l'Angleterre. Mort pour la France le 17 octobre 1944

ROBINARD le jeudi 04 juillet 2013 - Demander un contact

Réponse :

Le "torpilleur" était en fait un cargo belge, le Léopold II 


31552 BALERE-DUCOS Marcel
Source : Yves MORIEULT

Laurent le jeudi 15 octobre 2009 - Demander un contact


commando-air-forum.forum2discussion.com 

De droite à gauche

1 Rang, debout : Coutentin, Gueguan, Le Goff, Audibert, Gaulthier, Ledan, Royer, Leroy, Ducournau, Bergé, Logeais, Fauquet, Geuger, Blanc, Martin, Gullet, Drezen, Clément, Bouard.

2 Rang, assis : Le Gall, Léostic, Mouhot, Tourneret, De Bourmont, Belle, Le Goas, Jacquier, Marie, Victor, Linale, Provot, Bothorel, Klinckmaille, Guicharaoua, Hulin, James.

3 Rang : Boutinot, Vidal, Jouanny, Cuetty, De Blignéres, Mariage, Niot, Cariou, Plantiveau, Ducos, Royer, Dejean, Ithurria.

Correction de la légende par David

Juillet 1941 au camp de Barnes. De gauche à droite :
Debout : Coutentin – Guégan – Le Goff – Audibert – Gaultier – Ledan – Royer G. – Le Roy – Ducourneau – Bergé – Logeais – Fauquet – Geiger – Blanc – Martin R. – Gillet – Drezen – Clément – Bouard
Au milieu : Le Gall – Leostic – Mouhot – Tourneret – de Bourmont – Belle – Le Goas – Jacquier – Marie-Victor – Linale – Provost – Bothorel – Klinkemaille – Guichaoua – Hulin – James
Assis : Boutinot (caché) – Vidal – Jouanny – Guetry – de Blignières – Mariage – Niot – Carion – Plantiveau – Le Meur – Lagèze – Rodier – Prados – Balère – Royer J. – Dejean - Iturria



Cliquez pour agrandir

laurent le jeudi 10 septembre 2009 - Demander un contact

La page d'origine de cette contribution

Réponse :

Le "1er rang" est en fait celui du fond, donc le 3e suivant la façon habituelle de compter. Bergé qui est capitaine est probablement l'homme au képi dans ce 3e rang. Et comme il apparaît comme étant le 9e à partir de la gauche alors que c'est le 10e nom cité, c'est que Corentin est celui dont on aperçoit juste une épaule

Et celui qui est assis plus haut au 1er rang est considéré comme étant au 2e rang et serait donc Marie. On ne verrait que la moitié du visage de Le Gall


Balere

Né le 31 mai 1922 à Pau

Pour info Marcel Balère ne participe pas aux missions SAS en Libye. Il quitte la 1re CCP peu après son arrivée en Syrie en octobre 1941.

David le vendredi 10 octobre 2008 - Demander un contact


Extrait de " Il était mécano de Mendès France et de Romain Gary dans la France libre" récit de la guerre de Raymond Lorrain, écrit par Bernadette Lorrain-Distel son épouse :

" Hartfordbridge abrite une escadre anglaise qui comprend les Mitchells du squadron 226 (2) et deux groupes de Boston. Les français plutôt bruyants, les anglais plus flegmatiques mais tous font bon ménage. Je retrouve le radio-mitrailleur Furst, un alsacien de Soultz. Je l'avais perdu de vue depuis son évasion en avion de Rayack car il était du groupe Lorraine et moi du groupe Alsace, Bouchareinc chef mécanicien lui aussi du Lorraine ainsi que Balère Marcel. Tous ces français sont les rescapés de Lybie, d'Egypte comme moi, beaucoup venaient déjà des quatre coins du monde. A ceux là s'ajoutent ceux qui sont venus de France, des Pyrénées vers Gibraltar en passant par les tristes prisons de Miranda."

L. Laloup le mercredi 12 mars 2008 - Demander un contact

La page d'origine de cette contribution


Décollant de Hartford Bridge en Angleterre vers 12 h 00, l'Airspeed Oxford Il N4760 du groupe de bombardement Lorraine suit le mouvement de son unité vers Vitry-en-Artois. En passant au-dessus de l'Old Dean Camp (Camberley), une aile touche les câbles à haute tension et l'avion s'écrase au sol, tuant le lieutenant pilote Bellin sur le coup, tandis que le capitaine de Maismont et le sergent Balère-Ducos décèdent à l'hôpital.

Sergent mécanicien, Marcel Balère-Ducos part de Bayonne à bord d'un torpilleur, le 22 juin 1940, et arrive en Grande-Bretagne le 24 juin 1940, où il rallie les FAFL. Il est d'abord affecté à la 1ère compagnie d'infanterie de l'air; il est breveté parachutiste à Ringway en avril 1941. Il part au Moyen-Orient avec la 2e section au cours de l'été 1941 et participe aux campagnes d'Égypte et de Libye avec le French Squadron SAS en 1942. Il est ensuite affecté au groupe de bombardement Lorraine. Médaille coloniale avec agrafe "Libye"

"Mort pour la France" en service aérien commandé - Inhumé à Brookwood (Angleterre) puis restitué à Pau (Pyrénées-Atlantiques)

Source : www.francaislibres.net 

Laurent Laloup le dimanche 08 juillet 2007 - Demander un contact

Dernière mise à jour le jeudi 04 juillet 2013

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 6 6 2018  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.42 s  7 requêtes