Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 61323
 

François Chatelin



Naissance : 10 mai 1920 - Paris 5e

Activité antérieure : liberal / cadre

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : en décembre 1941

Affectation principale : Résistance intérieure / Marco Polo

Grade atteint pendant la guerre : P2

Décès : 26 septembre 2017 - Elancourt (78)

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 123554

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 10782

Epoux de Suzanne Campagne 


Contribuez à son livre ouvert !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 5 multiplié par 7 =  ?


François Chatelin - son Livre ouvert !
 

Une nouvelle contribution attend d'être validée

Nom : CHATELIN
Prénom : Francois
Sexe : M
Jour de naissance : 10
Mois de naissance : 05
Année de naissance : 1920
Code insee naissance : 75105
Commune de naissance : Paris 5e Arrondissement
Pays de naissance : FRANCE
Jour de décès : 26
Mois de décès : 09
Année de décès : 2017
Code insee deces : 78208
Commune de décès : Elancourt
Pays de décès : FRANCE

Fichiers des personnes décédées établi par l'INSEE

Laurent Laloup le lundi 03 février 2020 - Demander un contact


Source : famille Chatelin



Cliquez pour agrandir

Laurent Laloup le lundi 11 novembre 2019 - Demander un contact


Source : famille Chatelin



Cliquez pour agrandir

Laurent Laloup le lundi 11 novembre 2019 - Demander un contact


Documents : famille Chatelin



Cliquez pour agrandir

Laurent Laloup le lundi 04 novembre 2019 - Demander un contact


Documents : famille Chatelin



Cliquez pour agrandir

Laurent Laloup le lundi 04 novembre 2019 - Demander un contact


Base des médaillés de la résistance

François CHATELIN
Né(e) le/en 01-05-1920 à Paris (75 - Paris (ex Seine), France)
Date du décret
31/03/1947
Date de publication au JO
23/12/1948
Décoration
Médaille
Sources
l’Ordre de la Libération

François CHATELIN
alias Palanque
Né(e) le/en 10-05-1920 à Paris 5e arrondissement (75 - Paris (ex Seine), France)
Carrière
Famille résistance
forces françaises combattantes (FFC), forces françaises libres (FFL)
Nom du réseau des forces françaises combattantes
MARCO-POLO, RONSARD-TROENE
Cote(s)
Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 123554
Service historique de la Défense, Vincennes SHD/ GR 28 P 4 158 2

Laurent Laloup le lundi 28 octobre 2019 - Demander un contact


"... Revenus à Lyon, Francis et Marty apprennent par la CND qu’un embarquement de passagersdoit avoir lieu quelques jours plus tard sur la côte, près de Narbonne. Ils décident de s’yrendre et retrouvent Ronsard, qui organise l’opération, aidé de son adjoint, François Chatelin,dit Leconte ou Palanque. Dans la nuit du 5au6 septembre, un bateau britannique venu deGibraltar détache une barque, qui vint chercher les partants. Comme ceux-ci étaient ennombre, il fut décidé qu’elle ferait deux voyages. Le deuxième groupe attendait son retour surla plage quand survint une ronde de douaniers alertés par l’embarquement. Le groupe sedispersa. L’un des partants fut arrêté par des gendarmes et, pour éviter la police française, sedéclara officier anglais. Le bruit se répandit à Narbonne d’un débarquement anglais. Unecompagnie de motocyclistes se mit en chasse et trouva Francis et Marty, perdus près de lacôte, avec des papiers irréguliers. Contraints d’avouer, sinon leur rôle véritable, du moinsqu’ils essayaient de gagner l’Angleterre, ils furent conduits à la prison militaire deMontpellier et inculpés de complot contre la sûreté extérieure de l’État. Toutefois, grâce à safemme, qui put, étant enceinte, passer sur elle plusieurs documents, Francis put rester encontact avec son réseau. C’est elle encore qui obtint, à l’arrivée des Allemands à Montpellieren novembre, le transfert de Francis et de Marty au camp de Saint-Paul d’Eyjeaux. Durant letrajet qu’ils firent entre deux gendarmes, Francis réussit à sauter du train près de Cahors et àrejoindre Lyon où il reprit la direction de son réseau. Six semaines plus tard, Marty s’évadaità son tour du camp de Saint-Paul-d’Eyjeaux et retournait lui aussi reprendre son réseau..."

Le Livre blanc du BCRA [Deuxième partie] édition établie par Patricia Gillet, responsable du pôle Seconde Guerre mondiale, département de l’Exécutif et du Législatif aux Archives nationales, 2011 

Laurent Laloup le lundi 28 octobre 2019 - Demander un contact


www.pierrebrossolette.com 

"... Patrick Chatelin 3 juin 2015 at 18:23 - Reply

Opéation PYTHON. Vous reprenez une erreur assez fréquente : Si Brossolette a bien été parachuté en compagnie de Jacques ROBERT dans la nuit du 3 au 4 Juin 1942 près de Saint Albain en Saône et Loire sans avoir subi d’entraînement, ils n’ont pas été parachutés en « blind » . Il y avait bien un comité de réception dirigé par RONSARD et mon frère François CHATELIN (pseudo Lecomte) qui les ont convoyé vers LYON. Outre le témoignage de mon frère toujours vivant la principale référence est : PASSY : Mémoires du Chef des services secrets de la France Libre » Nous organisâmes avec notre agent Ronsard un parachutage qui fort heureusement se passa bien » page 341 de l’édition de 2000 chez Odile Jacob. Gilberte Brossolette elle même écrit » Il avait fini par arracher l’autorisation d’effectuer en novice et « blind » sa tentative » mais elle ajoute « on avait alerté dans la région un « comité de réception » page 146 de « Il s’appelait Pierre Brossolette ». Guy PERRIER reprend l’erreur de date de Gilberte Brossolette : « le 7 juin » mais précise aussi « l’équipe de réception le récupère et l’évacue » mais ne donne pas se sources. C’est Noguères qui fait l’erreur dans son Histoire de la résistance ( éd de 1969) qui dit simplement » ont été parachutés en « blind ». Piketty reprend cette erreur.
Par ailleurs si vous consultez un calendrier lunaire vous constaterez que en 1942, la pleine lune était le 30 mai et donc le dans la nuit du 3 au Juin on était encore quasiment en pleine lune.
Après un peu de repos les 2 parachutés sont partis avec Ronsard et Chatelin par le premier train pour Lyon. Ils sont descendus à la Gare de VAISE. moins surveillée que PERRACHE et Brossolette est parti se reposer dans la chambre de mon frère avant de repartir le soir même sur Paris. C’est la même équipe Ronsard – Chatelin qui a assuré le départ maritime lors de l’opération LEDA 2. ..."

Laurent Laloup le lundi 28 octobre 2019 - Demander un contact


" Chatelin François ("capitaine Luciani"), Perquin J-L, 2002, Entretiens, François Chatelin, parachuté le 17 juillet 1944 à Dieulefit (Drôme) sous le nom de "Luciani", prend ses ordres auprès du capitaine Pierre Raynaud ("Alain"), chef des opérations aériennes Sud-Drôme et membre du réseau Jockey du SOE. Il commande la 12ème compagnie du 3ème bataillon de l'Armée secrète de Dieulefit et participe aux combats de la libération de Grenoble le 23 août puis Montélimar le 29 août. Il continue de commander cette unité sur le front des Alpes au sein de la 1ère division alpine reconstituée"

museedelaresistanceenligne.org 

Laurent Laloup le lundi 28 octobre 2019 - Demander un contact

Dernière mise à jour le lundi 03 février 2020

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 24 5 2020  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.32 s  8 requêtes