Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 54716
 

Fernand Lefebvre



Naissance : 28 septembre 1905 - Poissy (Seine et Oise -> Yvelines)

Activité antérieure : liberal / cadre

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Passage en Espagne : octobre 1941

Engagement dans la France Libre : Londres en octobre 1942

Affectation principale : FAFL / Bretagne

Grade atteint pendant la guerre : capitaine

matricule 35.088


Contribuez à son livre d'or !

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 1 multiplié par 4 =  ?


Fernand Lefebvre - son Livre d'or !
 

Fernand Lefebvre

Source : Yves MORIEULT - extrait du manuscrit :
Mémorial des FAFL tués en service après guerre - (fiche du 11 février 2006)

27 JUILLET 1946

LEFEBVRE Fernand
Né le 28 septembre 1905 à Poissy, en Seine et Oise.
35.088

S’engage dans l’armée de l’air et obtient son brevet de pilote militaire après une formation à l’école Morane à Clermont Ferrand puis à Villacoublay. De retour dans la vie civile, il entre comme pilote d’essais chez Loire Nieuport. A partir de 1938, il participe à de nombreux meetings aériens comme pilote de voltige aux commandes d’un Bücker Jungmeister. En 1939, il est pilote d’essai au centre d’expériences de Toulouse. En juin il réussit à se faire affecter au GC 1/6 avec lequel il participe à des missions de guerre dans les dernières semaines de la guerre.
Après la défaite, cherche à gagner l’Angleterre. Entre dans la résistance début 1941, et s’occupe plus particulièrement de la recherche de terrain de parachutage et d’atterrissage dans le sud ouest de la France. Ces activités le font repérer assez rapidement et il décide alors de franchir les Pyrénées. C’est ce qu’il fait en novembre 1941, avec un groupe de camarades, dont le célèbre humoriste Pierre Dac. Mais, comme beaucoup d’évadés, il est arrêté par la police espagnole et incarcéré à Barcelone. En mars 1942, il est transféré au camp de Miranda.
Libéré, il arrive enfin en Grande-Bretagne et signe son engagement dans les FAFL, le 8 octobre 1942, comme lieutenant pilote. Affecté en école pour s’entraîner, il est muté en Afrique et rejoint bientôt le groupe de bombardement Bretagne. Capitaine, il en prend le commandement de septembre à novembre 1943.
Après guerre, il reprend son métier de pilote d’essais et entre à la S.N.C.A.S.O (Société nationale de construction aéronautique du sud-ouest) dès le début de l’année 1945. En août, il effectue le premier vol du SO 93, avion de transport bimoteur. En juin 1946, les autorités décident d’envoyer le bimoteur prototype SO 93 en Argentine pour y chercher des commandes.
C’est au cours d’une démonstration devant des personnalités et des techniciens que le 27 juillet le SO 93 perd une aile et s’écrase devant les spectateurs, tuant son pilote et un mécanicien. Fernand Lefebvre avait ainsi le triste privilège d’ouvrir la longue liste des pilotes d’essais tués en service après guerre. Fernand Lefebvre fut remplacé comme pilote d’essais à la S.N.AC.A.S.O. par un autre FAFL de la première heure, Jacques Guignard (30.214)

Laurent le dimanche 11 octobre 2009 - Demander un contact

Dernière mise à jour le dimanche 11 octobre 2009

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 29 6 2018  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.42 s  7 requêtes