Histoires de Français Libres ordinaires

 
Accueil
 
Sommaire
 FFL
  ODB DFL
  Dakar
  Gabon
  Erythrée
  Syrie
  Bir Hakeim
  2e Brigade
  FFWD
  Tunisie
  Italie
  Provence
  Alsace
  Authion
  Dissolution
Contact
Recherche
Plan
 
 

Ordres De Bataille de la 1ère DFL

 

Forces Françaises du Western Desert
El Alamein - Octobre 1942

 

ou Groupement des deux Divisions Légères Françaises Libres du Moyen-Orient

Commandant les FFWD : Général de Larminat 

Compagnie de QG 50 Lieutenant Fénaux

Première Division Légère : Général Koenig 

Compagnie de QG 51 Lieutenant Muracciole 
2e Bataillon de la Légion Etrangère Colonel Amilakvary 
1e Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique Commandant Bouillon
22e Compagnie Nord Africaine Capitaine Lequesne 
1e Régiment d'Artillerie Commandant L.-Champrosay 
1e Bataillon de Fusiliers Marins (DCA) C.C. Amyot d'lnville 
Cie Compagnie Anti-Chars Capitaine Jacquin
1e Cie Compagnie de Sapeurs-Mineurs Capitaine Desmaisons
1e Cie Transmissions Capitaine Renard
101e Cie Auto Capitaine Dulau 
Atelier Lourd n°1 Capitaine Bell
Intendance Intendant. Bouton
Groupe d'Exploitation. n°1 Lieutenant Foussat
Groupe Sanitaire Divisionnaire n°1 Méd.Cdt Vignes 
Ambulance Chirurgicale Légère Méd.Cdt Durbach
Hôpital de campagne Hadfield-Spears Méd.CI Vernier 

Deuxième Division Légère : Lt-Colonel Alessandri

Compagnie de QG 52 Lieutenant Bélan
1er Bataillon de la Légion Etrangère Commandant de Sairigné 
Bataillon de Marche n°11 Commandant Langlois 
Bataillon de Marche n°5 Commandant Gardet
1er Groupe d'Artillerie Coloniale Commandant Marsault
2e Compagnie Anti-Chars Capitaine Magendie 
2e Compagnie de Sapeurs-Mineurs Lieutenant Hulin
2e Cie Transmissions Capitaine Huet
102e Cie Auto Capitaine Baquié
2e Atelier Lourd de Réparations Auto Capitaine Bagier
Intendance Intendant Perrat
Groupe d'Exploitation n°2 Lieutenant Bertrand
Groupe Sanitaire Divisionnaire n°2 Médecin-Cdt Delavenne

Services divers : matériel, parcs, trésor, poste, prévôté, justice militaire, aumônerie, dépôts, centres d'instruction, etc...

Soit au total 6 318 hommes

Free French Flying Column

1e Régiment de Marche de Spahis Marocains Commandant Rémy 
1e Compagnie de Chars Commandant Divry 


Char Crusader de la Cie Divry

Période du 30 juin au 30 novembre 1942

Les mois de juillet, août et septembre 1942 sont employés par les deux Brigades Françaises Libres Indépendantes à se reposer en Egypte, à se regrouper et à se reconstituer après les très grosses pertes des mois précédents.

Le BM2 quitte la 1e BFL pour s'installer au Liban d'où il partira ensuite pour Madagascar. (Il se retrouvera en 1945 devant la poche de Royan.)

Les rescapés du Bataillon du Pacifique et ceux du Bataillon d'Infanterie de Marine sont regroupés pour former le Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique (BlMP).

Le 3e Bataillon de Légion Etrangère est dissous, ses hommes vont compléter les rangs du 2e Bataillon.

Le BM3 est rapatrié au Tchad. Il sera par la suite fondu dans le Régiment de Tirailleurs Sénégalais du Tchad qui fait partie de la Colonne Leclerc.

Le BM5 formé au Cameroun est incorporé à la 2e BFL.

Ainsi refondues, les deux Brigades Françaises Libres perdent leur indépendance, deviennent la 1e et la 2e Division Légère Française Libre du Western Desert (FFWD) et sont placées sous le commandement du Général de Larminat.

C'est sous cette forme que les Français Libres prennent place le 11 octobre 1942 dans les rangs de la VIIIe Armée Britannique disposée à El Alamein en Egypte, depuis la mer jusqu'à la dépression de Kattara pour contenir l'Afrika Korps. La 1re Division Légère au sud du dispositif en bordure de la dépression et face à la falaise d'Himeïmat, la 2e DLFL. au centre.

Le 23 octobre 1942, avec de très puissants moyens, le Général Montgomery, qui a pris le mois précédent le Commandement de la VIIIe Armée Britannique, déclenche la bataille d'EI Alamein pour repousser les troupes du Maréchal Rommel en Tripolitaine, au moment où les Alliés se préparent à débarquer en Afrique du Nord. La 1e Division Légère a pour mission de s'attaquer aux contreforts de l'Himeïmat et d'attirer sur elle les blindés de l'Axe dans le secteur sud, alors que la percée sera tentée au nord par les Ecossais, les Néo-Zélandais et les Australiens. Après 11 jours de très violents combats, les troupes adverses perdent pied et entament leur retraite le 4 novembre 1942 vers Tobrouk et Benghazi.

Montgomery entreprend immédiatement la poursuite (opération "Super-Charge") avec ses troupes les plus rapides. Seul des deux DLFL, le Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique, avec la Free French Flying Column, fera partie de l'opération qui se prolongera jusqu'en Tunisie. Le gros des Forces Françaises Libres reste tout d'abord sur place pour nettoyer le champ de bataille, puis est transféré le 30 novembre 1942 dans la région de Gambut où il assurera la protection des aérodromes et des pistes de ce secteur.


Accueil / Sommaire / FFL / FFWD

Tunisie



page.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 26 3 2017  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  9 requêtes