Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 58162
 


Cliquez !


Cliquez !

Alfred Georges Jean René Touny



Naissance : 24 octobre 1886 - Paris 2e

Activité antérieure : liberal / cadre

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : en février 1941

Affectation principale : Résistance intérieure / Org.Civ.Mil.

Grade atteint pendant la guerre : colonel

Décès : avril 1944 - Arras (62)

Mort pour la France

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 574942

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 50137

Son cercueil repose dans la crypte du Mémorial de la France combattante au Mont Valérien, caveau n° 10

Père de Roger Touny 


Contribuez à son livre d'or !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 7 multiplié par 2 =  ?


Alfred Georges Jean René Touny - son Livre d'or !
 

" Le lieutenant Wauters est blessé au cours de la campagne de France et rentre en zone occupée le 2 septembre 1940. Il fut contacté par un agent parisien de la France libre qui souhaitait des informations sur les mouvements de troupes ennemies dans le département de l’Aube. Il signe son engagement dans la France libre en octobre 1940. Il contacte Raymond Mayer, Fernand Hestin (anciens aviateurs), Férat garagiste à Mailly-le-Camp, André (ex commandant de DCA), Mathelin, Jean Potron (poste central de renseignements de la gare de Troyes, jean Solivellas (mairie de Troyes) et d’autres personnalités. C’est la naissance du réseau Hector. Ces hommes affrontèrent brièvement la concurrence d’un mouvement, l’Organisation Civile et Militaire (O.C.M.), crée en zone nord, à Paris, quelques mois après l’Armistice. Celui-ci fut fondé par le colonel Touny et Blocq-Mascart. A l’origine, il y avait la volonté d’en faire un bloc d’inspiration militaire, avec nombre d’officiers issus des états-majors et divisés en cellules départementales. Dans l’Aube, il est difficile de préciser l’origine exacte de l’O.C.M. Plusieurs confusions ont été commises avec des réseaux de caractères similaires. Il est possible de citer le réseau URANUS et le service de renseignements KLEBER-NORD. "

le-blog-de-christian-lambart.over-blog.com 

Laloup laurent le jeudi 27 septembre 2007 - Demander un contact

Dernière mise à jour le jeudi 27 septembre 2007

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 1 5 2019  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.5 s  7 requêtes