Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 53846
 

André Tensorer



Naissance : 29 novembre 1922 - Brest 29

Activité antérieure : étudiant / scolaire

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : Londres en novembre 1941

Affectation principale : Terre Leclerc - Afrique / chars

Grade atteint pendant la guerre : sous-lieutenant

Décès : 7 septembre 2015 - Orléans

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 49241

Contribuez à son livre d'or !

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 3 plus 5 =  ?


André Tensorer - son Livre d'or !
 

Revue de la France Libre N°57 Septembre 2015 

"André Tensorer est né le 29 novembre 1922 à Brest, où il fait ses études secondaires.
En 1941, ce Breton rejoint la France Libre et est admis à l’école militaire des Cadets de la France Libre à Ribbersford, d’où il sort aspirant, avec la promotion 18 Juin.
Admis dans le 501e régiment de la 2e DB, il participe avec cette unité aux opérations de la libération de la France et de l’occupation de l’Allemagne, depuis la Normandie jusqu'à Berchtesgaden. Il est donc l’un des libérateurs de Paris et de Strasbourg.
Après la guerre, il reste dans l’armée, fait campagne en Indochine, où il est décoré de la Légion d’honneur en 1951.
Il sert également en Algérie, mais quitte bientôt l’armée pour entrer dans l’Éducation nationale où il commence une nouvelle carrière de professeur en Bretagne, jusqu'à sa retraite.
Puis, il s’installe avec son épouse à La Ferté-Saint-Aubin, où il obtient de la mairie que le nom de « Cadets de la France Libre » soit donné à une place centrale de ce village, le 28 octobre 1998, offrant ainsi une occasion d’un rassemblement autour du général Simon, président des Français Libres et chancelier de l’ordre de la Libération, et de Mme Annick Courtat, maire de La Ferté-Saint-Aubin.
Il y prend sa retraite.
Il devient membre du comité directeur de l’Association des Français Libres jusqu'à sa dissolution en 2000.
Il décède le 7 septembre 2015, à l'hôpital d'Orléans.
Il est officier de la Légion d’honneur.
Les cadets n’oublieront pas leur camarade André et assurent son épouse Lucie-Claire et leur fils Jacques de leur sincère et amicale sympathie.

Association du souvenir des Cadets de la France Libre"

laurent le jeudi 21 janvier 2016 - Demander un contact

Dernière mise à jour le jeudi 21 janvier 2016

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 6 6 2018  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.42 s  7 requêtes