Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 59086
 


Cliquez !

Pierre François Tanniou



Naissance : 23 juillet 1922 - Le Havre (76)

Activité antérieure : marin

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : en juillet 1940

Affectation principale : FNFL / fusiliers marins

Courbet, Léopard, 1er BFM commandos

Matricules : 5235 FN40

Grade atteint pendant la guerre : Quartier-maître fusilier

Décès : 1985 - Le Havre

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 563438

Dans la liste de l'amiral Chaline : ligne 13612

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 48858


Contribuez à son livre d'or !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 3 multiplié par 5 =  ?


Pierre François Tanniou - son Livre d'or !
 

Sépulture de Pierre TANNIOU dans le cimetière communlal de Ranville (14)

Photographie prise le 5 juin 2019. Toutes les tombes militaires ont été fleuries d'une rose par les parachutistes britanniques.



Cliquez pour agrandir

LE BRETON Thierry le mardi 11 juin 2019 - Demander un contact


Hommage aux commandos du Havre

Une cérémonie d'hommage aux commandos du Havre a eu lieu au cimetière Sainte Marie le 6 juin 2019 suivie d'un dépot de fleurs sur les tombes des camarades de Pierre Tanniou (Marcel Derrien, Marcel Niel et Jacques Guyader). Au cimetière de Ranville, les filles des commandos Jean Bouilly et Marcel Raulin ont déposé des fleurs sur la tombe de Pierre Tanniou. Pierre Tanniou s'est particulièrement rappelé à nos mémoires en ce 75e anniversaire du Débarquement. Engagé à 18 ans dans la France Libre, il fut de toutes les campagnes du commando Kieffer, et mourut hélas oublié, dans des conditions de vie particulièrement difficiles. La solidarité entre commandos lui permit d'être inhumé dignement au cimetière civil de Ranville...



Cliquez pour agrandir

Florence Roumeguere le lundi 10 juin 2019 - Demander un contact


Documentaire sur les commandos havrais

Le 6 juin 2019 un documentaire de la Fondation France Libre LH réalisé par Eric Segonne en hommage aux commandos du Havre a été projeté aux Archives Municipales. (ce documentaire ne sera pas rendu public)



Cliquez pour agrandir

roumeguere le lundi 10 juin 2019 - Demander un contact

La page d'origine de cette contribution


Photographie archives Henri Fercocq , légendée par Jean-Pierre Helias (Fusco)



Cliquez pour agrandir

Roumeguere le dimanche 22 avril 2018 - Demander un contact

La page d'origine de cette contribution


Décédé au Havre et inhumé à Ranville

compagnonshavrais.jimdo.com 

Roumeguere le jeudi 29 mars 2018 - Demander un contact


Pierre Tanniou

commandokieffer.canalblog.com 

Laurent Laloup le lundi 01 juin 2009 - Demander un contact


objectifdieppe.ifrance.com/ffl.html 

"DIEPPES :

Ils sont venus un matin d'août 1942 : They came one morning of august 1942
lieutenant Françis VOURCH
quartier-maitre Georges ROPERT
matelot Gabriel LOVERINI
quartier-maître Maurice CESAR ***
second maître Serge MOUTAILLIER 24 ans
second-maitre Raymond de WANDELAER
second-maitre Raymond DUMANOIR
matelot Jean SIMON
matelot Georges JEAN
quartier-maitre Jean ERRARD
quartier maître René RABOUHANS
matelot Pierre TANNIOU
matelot Ange BORRETINI
quartier maitre René TAVERNE
second maître Francis BALOCHE (Military Medal) "

Laurent Laloup le samedi 13 octobre 2007 - Demander un contact


Extrait de "Béret vert" du Cdt Kieffer

"Bientôt le premier noyau du futur bataillon était formé : le Premier Maître Francis Vourch et seize hommes ; Dumenoir, dont la mort héroïque est racontée plus loin, Simon, carré et solide avec une tête de boxeur à la narine fendue, Taniou, pâle, mince, taciturne, mais doué de grande ténacité, Vandelaar, ex-légionnaire avec les défauts et qualités typiques du légionnaire, Jean, Français accouru du Brésil à l'appel du général de Gaulle, plein d'enthousiasme, pour aller délivrer la Mère Patrie occupée, et surtout Paris, la ville éternelle qu'il n'avait encore jamais vue, Loverini, petit et sec, tireur d'élite, le quartier-maître Taverne, de la vraie et vieille école des " saccos ", Corbet, grièvement blessé plus tard à l'entraînement à l'École des Commandos, Le Guen, plein de bonne volonté, mais très tôt éliminé pour incapacité physique, Errard, dit " crâne d'obus ", plus tard transféré aux parachutistes, Nicot, vrai hercule de foire au coeur d'or, et cinq autres punis devenus volontaires pour les commandos et qui devinrent plus tard d'excellents Bérets verts."

Laurent Laloup le dimanche 29 avril 2007 - Demander un contact


Extrait de stephane.delogu.free.fr 

Laurent Laloup le dimanche 29 avril 2007 - Demander un contact


Extrait de "Mille et un jour pour le jour J" de Maurice CHAUVET

Laurent Laloup le dimanche 29 avril 2007 - Demander un contact

Dernière mise à jour le mardi 11 juin 2019

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 13 10 2019  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.62 s  7 requêtes