Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 55400
 

Pierre Hanneton



Naissance : 23 mai 1901 - Mormant (77)

Activité antérieure : militaire

Point de départ vers la France Libre : Afrique

Engagement dans la France Libre : Somalie en décembre 1942

Affectation principale : Terre DFL - Moyen Orient / BM21

Grade atteint pendant la guerre : colonel

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 23990

Contribuez à son livre d'or !

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 8 plus 8 =  ?


Pierre Hanneton - son Livre d'or !
 

Le ralliement d'une partie de la garnison à De Gaulle

HANNETON Pierre le dimanche 16 avril 2017 - Demander un contact

Réponse :

?


HANNETON

HANNETON Pierre le jeudi 09 février 2017 - Demander un contact

Réponse :

mais encore ?


Pierre Hanneton

Cité dans "Guillaume Piketty : Francais En Résistance - Carnets De Guerre, Correspondances, Journaux Personnels :

"Diego Brosset" (page 283)

laurent le dimanche 12 juillet 2009 - Demander un contact


Pierre HANNETON, aka Pierre ALLOUIS - born 23.05.1901

www.nationalarchives.gov.uk 

Laurent Laloup le samedi 27 décembre 2008 - Demander un contact


Revue de la Fondation de la France libre N°30 (décembre 2008)

" Regroupé à Djibouti en septembre 1940, le régiment de tirailleurs sénégalais de la Côte française des Somalis est dissous le 15 octobre, et le 1er bataillon est transformé en bataillon formant corps, le bataillon de tirailleurs sénégalais n° 1, sous les ordres du commandant Raynal et de son adjoint, le capitaine Taupin. Outre le lieutenant Oursel, officier des détails, et le médecin-lieutenant Moret, le lieutenant Labarsouque commande la Pre compagnie, le capitaine Pelletier la 2e compagnie, le capitaine Sambron la 3e compagnie et le capitaine Comnier la compagnie d'accompagnement. Le débarquement allié en Afrique du Nord, le 8 novembre 1942, laisse espérer un temps un ralliement pacifique de la colonie à la France combattante, vite déçu par l'attitude jusqu'au-boutiste des autorités, qui demeurent fidèles à Vichy. Révolté par cette passivité, alors que la nouvelle du ralliement de l'Afrique occidentale française parvient à Djibouti le 24 novembre, le bataillon décide de s'évader du territoire et de rejoindre le Somaliland. Le soir du 27 novembre, un détachement comprenant trois compagnies du BTS n° l4 et six batteries du groupe d'artillerie coloniale du lieutenant-colonel Hanneton5 quitte Djibouti. Les accompagnent un détachement de transport dirigé par le lieutenant Messager, un peloton hors rang emmené par le capitaine Le Hoanec, un service de l'artillerie commandé par le lieutenant Souleau, deux détachements d'isolés d'autres corps sous les ordres des capitaines Lanlo et Calvet, et un détachement de DCA commandé par le sergent-chef Vauclair6 . Au total, le détachement comprend 39 officiers, 252 sous-officiers, 270 hommes de troupe et 868 indigènes. Il fait mouvement vers le village de Loyada, où il passe la frontière, et atteint Zeilah le lendemain. Le lieutenant-colonel Raynal prend alors contact avec le détachement Somali des FFL du lieutenant-colonel Appert, commandant des Forces françaises libres de l'Est africain. Au total, c'est, avec le BTS n° 4 (futur bataillon de marche n° 24), 1 800 hommes qui ont passé la frontière pour rallier la France combattante."

Laurent Laloup le samedi 27 décembre 2008 - Demander un contact

Dernière mise à jour le dimanche 16 avril 2017

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 29 6 2018  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.43 s  7 requêtes