Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 57099
 


Cliquez !

Marc Boyé



Naissance : 29 juin 1922 - Bordeaux 33

Activité antérieure : étudiant / scolaire

Point de départ vers la France Libre : Orient

Engagement dans la France Libre : Madagascar en janvier 1943

Affectation principale : FAFL / parachutistes

Grade atteint pendant la guerre : sous-lieutenant

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 7810

Contribuez à son livre d'or !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 4 multiplié par 8 =  ?


Marc Boyé - son Livre d'or !
 

Engagé aux FFL en janvier 1943 à Tananarive n°FAFL 31637
Débarque en Grande-Bretagne fin avril 1943 et affecté au 1er BIA.
Cadet de la France Libre promotion "18 Juin"
Affecté à sa sortie en juin 44 au 4e squadron du 3e SAS.

PORTIER le dimanche 29 novembre 2009 - Demander un contact


Marc Boye

"BOYE Marc : 31.637

Yves MORIEULT

Laurent le jeudi 26 novembre 2009 - Demander un contact


Marc Boye

Troupes d'Elite N°104
Les SAS Français sautent sur la Hollande

" Le sergent hollandais Van der Veer, parachuté six mois auparavant pour encadrer un maquis local, ren­contre aux premières lueurs du jour les parachutis­tes du 3e RCP, largués à l'ouest de la voie ferrée Meppel-Assen. Par les sticks du capitaine Sicaud et des lieutenants Hubler et Boyé, tombés dans la région d'Appelscha, il apprend l'imminence de l'arrivée des Canadiens à Coeverden. Enfourchant son vélo, il file dans cette direction et, vers midi, il rencontre le commandant Puech-Samsom. Celui-ci le charge de guider l'action du capitaine Betbeze contre le PC allemand de Feldgendarmerie de Wes-ter Bork. A 14 h 30, les 20 hommes se mettent en route. Peu après leur départ de Witteween, le bruit d'une fusillade nourrie leur parvient, venant du nord-est. Personne ne sait encore que, dans ce bref engagement, le sous-lieutenant Taylor, le plus jeune des officiers du régiment, vient d'être tué. "

laurent le dimanche 23 août 2009 - Demander un contact


Marc Boye

www.specialforcesroh.com 

Laurent Laloup le jeudi 22 mai 2008 - Demander un contact

Dernière mise à jour le samedi 13 février 2010

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 19 4 2019  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.47 s  7 requêtes