Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 61771
 


Cliquez !


Cliquez !

Raymond William Flesch



Naissance : 18 mars 1920 - Saint Ouen en Belin (72)

Activité antérieure : marin

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : en février 1943

Affectation principale : FNFL / fusiliers marins

caserne Bir-Hakim, 1er BFM commandos

Matricules : 159 T41, 66 FN43

Grade atteint pendant la guerre : matelot cuisinier

Décès : 6 juin 1944 - Ouistreham (14)

Mort pour la France

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 225648

Dans la liste de l'amiral Chaline : ligne 5145

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 18992


Contribuez à son livre ouvert !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 7 plus 1 =  ?


Raymond William Flesch - son Livre ouvert !
 

A mon grand oncle Raymond FLESCH

Ma grand mére, Colette Flesch est dcd à l'âge de 54 ans... Elle avait perdu 2 frères... Moise dcd accidentellement à l'âge de 2 ans et Raymond William FLESCH,tué le 6 juin 1944, mort pour la France libre. Il faisait parti des 177... Dans le livre "nous étions 177" nous apprenons au fil des pages les conditions exactes dans lesquelles il fut tué... Paix à son âmes et à ses frères de guerre... et hommage à toi, à tous pour votre sacrifice... Ta petite nièce Angélique

GROSOS FLESCH épouse COINCENOT le mardi 27 mai 2014 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution


" L/Cpl FLESCH Raymond. badge 153 - Mle 66 FN 43 - Tué le D DAY, sur la plage de la Brèche de Colleville Montgomery ( CG avec étoile de bronze)

École des fusiliers marins, cours du CAT, 35 ÈME session du 07 09 2005 au 17 02 2006, cours MLOT FLESCH. Le vice-amiral Lemonnier, chef d'état-major général de la marine, commandant les forces maritimes et l'aéronavale cite à l'ordre du corps d'amée à titre posthume le matelot Raymond FLESCH. Volontaire pour les commandos, a été mortellement blessé le 06 06 1944 sur la plage de Ouistreham alors que sa Troop attaquait les défenses côtières allemandes, est mort sans proférer une plainte. Cette citation comporte l'attibution de la croix de guerre avec étoile de bronze. "

commandokieffer.canalblog.com 

Laurent le lundi 19 octobre 2009 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution


" Surname Flesch
Forename Raymond
Unit 4 Commando (1 Troop)
Rank Lance Corporal
Number 66FN43
Award Croix de Guerre avec etoile de vermeil (Fr)
Place Normandy and Walcheren 1944
Additional information parent unit 1 Bn de Fusiliers Marins,French Navy
DOW - see Roll of Honour "

www.specialforcesroh.com 

Laurent Laloup le vendredi 19 septembre 2008 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution


Mlot Raymond FLESCH 1 ER BFMC 06.06.44 OUISTREHAM(Calvados)
( GRADES et NOMS UNITES DATE du DECES LIEU du DECES)

ecole.fusco.lorient.free.fr 

HISTORIQUE DES NOMS DE BAPTEMES DES COURS B.E / C.A.T.

Laurent Laloup le vendredi 19 septembre 2008 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution


Extrait de HISTOMAG 44, Mai-juin 2007 : téléchargeable ici  

"Raymond Dumenoir, fidèle parmi les fidèles n’est plus, il était aux « commandos » depuis la création de l’unité, vétéran de Dieppe. « Pépé » a demandé qu’on le porte et qu’on l’étende vers Paris, et puis … Raymond Flesch, Jean Rousseau, ont également été abattus. Le frère de Flesch, comble du destin, se trouvait aussi en Normandie ce matin-là : dans l’armée allemande, où il avait été enrôlé de force comme beaucoup d’Alsaciens. Les commandos ont du débarquer avec de l’eau jusqu’au thorax. Les premiers mètres sont les plus éprouvants : le feu ennemi, le poids de la tenue gorgée d’eau, le sac bourré à craquer, l’armement, les munitions, le ressac, tout semble jouer contre les assaillants. Mais, Kieffer le leur a dit : « Courez vers les sorties de plage, quel que soit ce qui se passe autour de vous ». Alors c’est ce qu’ils font, Léon et ses copains, du mieux qu’ils le peuvent. Un camarade tombe, juste à coté, on ne se retourne pas, les infirmiers font ce qu’ils peuvent, ils sont partout à la fois. Une fois sorti de l’eau, on court, le plus vite possible, échapper aux tirs de mortier, dépasser cette fichue plage. Kieffer avait raison, plus on y reste, moins on a de chances de survie. Une vingtaine de commandos sont déjà hors de combat, le grand saut commence par un combat terrible et sans merci, de chaque côté"

Laloup laurent le vendredi 11 janvier 2008 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

La famille de Raymond Flesch m'informe qu'aucun de ses frères n'a combattu dans l'armée allemande.

Léon René Goujon  dans son livre "Le jour J au commando no 4: les Français du débarquement" évoque "le grand Flesch, un Alsacien à qui la présence de son frère "Malgré nous" dans l'armée allemande posait des problèmes", mais les communications étant alors très limitées on peut penser que c'était seulement une possibilité qu'il évoquait et non une certitude. Il était probablement sans nouvelles de sa famille depuis plus d'un an.

Dernière mise à jour le mardi 27 mai 2014

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 2 12 2021  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.67 s  8 requêtes