Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 58131
 


Cliquez !


Cliquez !

Jean Albert Errard



Naissance : 22 juin 1916 - Geel, Belgique

Point de départ vers la France Libre : Moyen Orient

Engagement dans la France Libre : en juillet 1940

Affectation principale : FNFL / fusiliers marins

Arras, Commandos, parachutiste 4e SAS

Matricules : 25 FN42

Grade atteint pendant la guerre : Quartier-maître fusillier

Décès : 18 juillet 1988 - Barrow-in-Furness, Angleterre

Dans la liste de l'amiral Chaline : ligne 4807ligne 4808

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 17755


Contribuez à son livre d'or !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 5 plus 8 =  ?


Jean Albert Errard - son Livre d'or !
 

à sa naissance la sage femme a employé les fers qui à déformé son crane d;ou son surnom
et l’armée lui a fait un casque sur mesure
il a été inspecteur principal des mœurs à Paris et a habite rue Surcouf
sa femme JO anglaise travaillé à l'ambassade d’Angleterre à Paris
son frère Stéphane Errad était professeur historien à Nancy

knutti le lundi 03 juin 2019 - Demander un contact


c'etait mon grand oncle

, qui m'a passionne pas ses récits

knutti le lundi 03 juin 2019 - Demander un contact


Monsieur Laborde,

Effectuant des recherches sur les anciens SAS depuis près de 20 ans, je connais et admire le parcours de Jean Errard alias Crâne d'Obus.
J'aimerai en savoir plus.
Pouvez-vous me contacter via mon site internet: 

Merci,
David

Portier David le mercredi 15 mai 2013 - Demander un contact


Merci mon parrain

Désolé de découvrir ce site maintenant. Merci de l'avoir créé. Tu me manque Parrain. Toi et tes camarades vous manquez à notre terre de France. Je suis triste de la voire ce déchirer. Que reste t'ils des valeurs que tu ma transmises. L'honneur, le courage, la solidarité.

LABORDE Laurent le mercredi 01 mai 2013 - Demander un contact


Jean Errard alias Crâne d'Obus

Oui, c'est bien cela.

A+

David le jeudi 13 octobre 2011 - Demander un contact


Jean Errard alias Crâne d'Obus

Parcours exceptionnel d'un combattant de la France Libre

Né le 22 juin 1916 à Gheel

Engagé aux FFL en juillet 1940
Affecté au 1er BFM - Dakar - Syrie
Muté au 1er BFMC en mars 1942 - n°10 Inter-Allied Commando
Raid de Dieppe le 19 août 1942
Transféré aux parachutistes et affecté au 4ème SAS
Parachuté avec le stick Servière dans la nuit du 17 juin 44 sur la base Dingson.
Blessé au cours du combat du 18 juin

PORTIER David le lundi 10 octobre 2011 - Demander un contact

Réponse :

Peut être Geel en Belgique  ?


Extrait de "Mille et un jour pour le jour J" de Maurice CHAUVET

L. Laloup le lundi 12 mai 2008 - Demander un contact


"Beret vert" du Cdt Kieffer

" Bientôt le premier noyau du futur bataillon était formé : le Premier Maître Francis Vourch et seize hommes ; Dumenoir, dont la mort héroïque est racontée plus loin, Simon, carré et solide avec une tête de boxeur à la narine fendue, Taniou, pâle, mince, taciturne, mais doué de grande ténacité, Vandelaar, ex-légionnaire avec les défauts et qualités typiques du légionnaire, Jean, Français accouru du Brésil à l'appel du général de Gaulle, plein d'enthousiasme, pour aller délivrer la Mère Patrie occupée, et surtout Paris, la ville éternelle qu'il n'avait encore jamais vue, Loverini, petit et sec, tireur d'élite, le quartier-maître Taverne, de la vraie et vieille école des " saccos ", Corbet, grièvement blessé plus tard à l'entraînement à l'École des Commandos, Le Guen, plein de bonne volonté, mais très tôt éliminé pour incapacité physique, Errard, dit " crâne d'obus ", plus tard transféré aux parachutistes, Nicot, vrai hercule de foire au coeur d'or, et cinq autres punis devenus volontaires pour les commandos et qui devinrent plus tard d'excellents Bérets verts."

Laloup laurent le lundi 25 février 2008 - Demander un contact

Dernière mise à jour le lundi 03 juin 2019

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 1 5 2019  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.46 s  7 requêtes