Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Recherche avancée
Contact
Ajout d'un Français libre
 
 

Un Français Libre parmi 51488
 

Gabriel Cloarec



Naissance : 28 mai 1913 - Tréboul (29)

Activité antérieure : marin

Point de départ vers la France Libre : Métropole

Engagement dans la France Libre : en mai 1943

Affectation principale : FNFL / peche

La Buse, Aliette Jackie, René Marie, Joseph Duhamel, Marcelle Pierre

Matricules : Douarnenez 11791

Grade atteint pendant la guerre : Patron pêcheur

Décès : 8 janvier 1978 - Tréboul


Contribuez à son livre d'or !

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 6 plus 3 =  ?


Gabriel Cloarec - son Livre d'or !
 

Breiz Izel

Bonjour,

Est ce vraiment le Breiz Izel qui est photographié et présenté sur le site 

La photo viendrait du Conseil Général (Départemental) du Finistère.

Cordialement
Yann

Yann Richard le mardi 22 août 2017


Breiz Izel

Correction d'une coquille :

Dans mon post précédent, il ne fallait pas lire Emile Guignard mais Raymond Guillard.
Milles excuses à la famille de Mr Guillard pour avoir écorché son nom.

Raymond Guillard, agent de mission du réseau ACTION, cacha mon père connu sous le surnom de Mr Jean chez sa grand-mère, Madame veuve Julien COUDRAY demeurant à Ste-Catherine en Lizio. Elle y tient un café en bordure de la route. Raymond Guillard habitait chez elle à l’époque tout comme l'employée, Marcelle DAVID qui deviendra son épouse. C’est elle d’ailleurs qui approvisionnait Mr Jean et qui lui remettait son courrier; des lettres qu’elle recevait à son nom mais qui comportaient un signe, une petite croix, dans le coin gauche des enveloppes indiquant que le courrier était pour lui.
Après 1 mois, la situation devenant trop dangereuse, Raymond Guillard reçoit l’ordre de le transférer et il est alors caché à Saint-Servant-sur-Oust, chez les Bernard, deux frères retraités qui habitent une maison en haut de Saint Servant.
Trois aviateurs américains, Le sergent Ardell H. Bollinger, les Sous-sergents Joseph Markus Kalas et Leonard J. Kelly, étaient cachés chez les époux Boulvais dans leur maison dans la commune de « Le Hélé ». La situation devenant compliquée, Mme Boulvais en parla à Mme Mathurine Bernard qui après en avoir parlé avec son mari, Louis, proposa de les héberger chez eux en compagnie de Monsieur Jean et semble t’il d’un autre aviateur américain nommé Wayne Bogard.

Départ à pied jusqu'à Vannes, 25 kilomètres, ou le groupe séparé va devoir prendre le train. Un contact venu de Douarnenez les aide et informe Mr Jean qu'il devra descendre à Quimper ou il sera héberger dans la famille Forget avant de rejoindre Douarnenez et de s'évader vers l'Angleterre à bord du Breiz Izel en compagnie entre autre des 3 américains compagnons de route depuis Lizio.

Yann Richard le samedi 19 août 2017

Réponse :

J'ai corrigé la coquille


Breiz Izel

Bonjour,

Oui, tjs à l'écoute mais je n'avais plus d'infos importantes.

2 nouvelles importantes : Rencontre il y a quelques années avec Raymond Guillard. à Lizio qui a recueilli et caché mon père chez sa grand mère puis chez un couple de fermier qui ont également caché des aviateurs américains Bollinger, kallas et Kelly qui ont fait la route ensemble à pied et en train pour rejoindre Douarnenez et l'Angleterre à bord du Breiz Izel. 

Je ne trouve plus en ligne le rapport de la Patriotic school de Bollinger mais je l'ai si besoin. Un rapport manuscrit en anglais décrivant son parcours, Douarnenez, mon père, ...

Enfin depuis Mars, j'ai recueilli le rapport de la Patriotic School concernant mon père Jean Richard. Ce rapport est en ligne sur : 

Je suis intéressé par toutes vos informations.

Cordialement
Yann Richard

Yann Richard le mercredi 16 août 2017


Mon grand père

Les derniers post dates de 2009,
mon grand père Yves Le Foll était à bord du breiz izel, je possède des articles de journaux avec photo de l'époque..., il y a t'il quelqu'un d'actif ???

Le Foll le dimanche 13 août 2017

Réponse :

"Quelqu'un d'actif" ? Oui vous, n'hésitez pas à publier ici tout ce que vous détenez sur votre grand père.


Combien de personnes à bord du Breiz Izel

Bonjour,

A la lecture des messages sur cette page, les avis "historiques" semble diverger quant au nombre de personnes présentes à bord du Breiz-Izel (32 à 43, équipage inclu) et à la date de départ le 22 (ou 24) janvier 1944.

A ma connaissance, le départ a eu lieu le 22 janvier 1944 et 33 personnes auraient embarquées. Quelqu'un peut-il confirmer le nombre exact en donnant les noms de l'ensemble des français, canadiens, anglais et américains.

J'ai commencé un tableau qui n'est pas exhaustif 

Merci de vérifier et de me contacter pour le compléter ou le corriger.

Yann Richard

Yann Richard le jeudi 14 mai 2009


Mon père

Bonjour.
L'un des français qui rejoignit l'Angleterre à bord du Breiz Izel était mon père, Jean Richard, résistant, chef du réseau Oscar Buckmaster sur Martigné-Ferchaud (35).

Départ à haut risque car à Douarnenez, Jean Richard qui « voyage » probablement sous un faux nom est un inconnu. Et un inconnu, ça intrigue...

Après l'échec de la Jeanne, c'est un jeune père de famille, patron pêcheur, Gabriel Cloarec, qui va prendre la responsabilité d'organiser la fuite.
Le 22 janvier 1944, après un court dîner où personne n'est en appétit, Gabriel Cloarec organise l'embarquement à bord du « Breiz Izel » puis, entre 10 et 11 heures, c'est le départ. La barque glisse sur l'eau calme, sous le regard des femmes qui du haut de la falaise suivent l'opération. Sous le regard également d'un guetteur allemand qui, attendant un signal qui jamais n'arriva, ne tira pas sur le « Breiz Izel ».

Yann Richard 

Yann Richard le jeudi 30 avril 2009


Nom du 32ème

Le 32ème évadé sur le "BREIZ IZEL" est Jos LE BRIS de Plomodiern. Information confirmée

louis henaff le mercredi 25 mars 2009


mon grand pere

bonjour, je suis un des petits fils de G. Cloarec et très ému de trouver qu il existe une trace retracant une partie de sa vie. J'ai très peu d'infos sur son existance. Je ne l'ai connu que lors des 6 premières années de mon existance, et mon père n'a pas eu le temps m'en dire plus.
Tout ce que j'ai de mon grand père est une boite qui servait à ranger ses couteaux et aiguilles à ramander. Boite qu'il à fabriqué sans doute après avoir quitté la France pour l'Angleterre puisqu'elle est datée de juillet 1944 à Portsmouth.


Gérald Cloarec

cloarec le mardi 24 mars 2009


Gabriel Cloarec

"22 Janvier 1944
Douarnenez , France
GB, USA, Fr
Bordeaux-Loupiac
43 hommes (12 aviateurs RAF & USAAF, 31 résistants dont Yves Vourc’h, etc.) ont quitté la Bretagne à bord du bateau de pêche “Breiz Izel” appartenant au pêcheur Gabriel Cloarec"

www.plan-sussex-1944.net 

Laurent Laloup le samedi 18 octobre 2008


Mémorial des Français libres de Dz et sa région

louis.henaff le jeudi 11 septembre 2008

Dernière mise à jour le mardi 22 août 2017

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 7 11 2017  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.1 s  4 requêtes