Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste
Recherche même nom
Recherche avancée
Contact
 
 

Un Français Libre parmi 50621
 


Cliquez !

Frank Bauer



Naissance : 1 juillet 1918 - Troyes 10

Activité antérieure : liberal / cadre

Point de départ vers la France Libre : Métropole

Engagement dans la France Libre : Londres en juillet 1940

Affectation principale : Terre - Londres / affectation spéciale

Contribuez à son livre d'or !

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 3 plus 9 =  ?


Frank Bauer - son Livre d'or !
 

Quel plaisir d'avoir travaillé avec vous!

Cher Franck, j'ai travaillé avec vous quelques années. C'était parfait. je n'ai su que plus tard que vous étiez le Mr Radio-Londres qui parlaitaux fraçais. Aujourd'hui ne vous trouvant pas au téléphone...j'ai appris que vous étiez aussi Secrétaire Général de la Comédie Française.
Un honneur que j'ai découvert bien après...même pas dans votre livre "40 à Londres"
Merci Franck de votre modestie et de la sympathie que vous me montrez encore

Patrick Massart le vendredi 27 novembre 2015


HOMME EXTRAORDINAIRE...

Cher, très cher ami Frank ,

Votre culture , votre humour , votre malice , votre immense générosité ,votre discrétion de gentleman , votre amour de la gent féminine et les trop rares moments passés en votre compagnie resteront à jamais gravés dans ma mémoire .
S'il faut à chaque jour qui se lève '' prendre les ordres du merveilleux '' certains êtres contribuent et vous encouragent à y croire , vous êtes de cela . Merci pour tout !

Jean-Luc Morel

Morel Jean-Luc le lundi 16 novembre 2015


"COURBEE devant vous" MONSIEUR BAUER !

"MONSIEUR" BAUER,

Je n'ai "QUE" 63 ans à peine mais, j'ai une Mamie et un Papi chez qui j'ai passé toute mon enfance en banlieue parisienne qui m'on souvent, très souvent parlée de cette "VOIX" tant attendue venant de LONDRES mais aussi, il fallait faire toujours très attention de ne pas être............... entendus me disaient-ils !!!...

Comment moi leur "petite-fille" vous rendre hommage, à un "HOMME" tel que vous qui, a sauvé tant de vie humaines? Je pense au Papa de mon époux qui était chef de Gare à PARIS et "prenait un mâlin plaisir", quoi de plus facile pour lui de détourner les trains de la Gare de L'Est et qui chaque soir changeait de lieu pour aller dormir, ne pas se faire prendre ! Tant de "RESISTANTS" comme lui.

Moi la SOLOGNOTE où tant de résistants aussi se cachaient dans la forêt.

Je pense avoir trouvé comment le faire, ce sera simple et court mais avec le cœur :

Force
Radio
Angleterre
Noblesse
Ko Ko

Bravoure
Annonce
Union
Engagement
Résistance

JACQUES Marie-Christine le mercredi 02 septembre 2015


Souvenirs récurrents

Le temps qui passe, Franck BAUER, est une sidération pour l'esprit;
pour autant que nous ayons des neurones dignes du genre humain....
Le mystère se creuse, insondable, irritant, parfois désespérant : meme
si ce n'est qu'à la manière souriante de Jean d'Ormesson grace aux "chances"
dont il reconnait avoir été le bénéficiaire.
Nos vies se sont croisées par deux fois, à 40 ans d'écart. Nous n'avons
sans doute pas avancé d'un iota dans notre compréhension du monde
et de notre propre raison d'etre. A moins que vous n'ayez acquis, depuis
douze années, une sagesse quasi lumineuse par-delà vos
hypothèses rationnelles. Qu'il est tout de meme désespérant de devoir
partager au nom de la raison...
Votre personnalité aux tracés si vifs a sans nul doute marqué tous les
etres cotoyés durant votre vie. Marqué, séduit, impressionné de par le sens
donné à votre parcours dans une époque révélatrice du meilleur ou du pire
de la personnalité humaine.
Raison pour laquelle j'écris ces lignes. Avec l'infini regret du temps
passé, tellement vite. Souvent à ne pas se comprendre suffisamment.
Ce temps qui passe, et ne nous offre que la possibilité de nous plonger
sans cesse dans les expériences de pensée des maitres de la littérature, pour enrichir la notre de pistes nouvelles, sans pour autant nous découvrir les prémices
du sens de nos vies; ce Temps saturnien devrait nous accorder une deuxième chance - une deuxième vie - le "temps" pour nous, pour vous,
d'exprimer encore et encore ce dont nous sommes capables. Vous auriez encore tellement à "faire", à démontrer; ce temps vécu n'aurait alors été que la
répétition générale d'une Vie enrichie de la précédente.
Mais on vous espère serein de la tendresse des votres, espérant quand
meme que tout n'est pas dit, en dépit du rationnalisme de votre intelligence,
grace aussi à sa réceptivité, sa faculté de capter l'inconnu au sein de toutes
les aventures spirituelles de la pensée humaine.

pensée humaine

Anne CHAUNIER de Chignac le vendredi 20 février 2015


en souvenirJe

Je n'ai pas lu ton livre mais hier soir àla télé, j'ai vu le film qui raconte ton parcours. J'étais aussi en 40, En Juin, à Londres, pour partir en Aout vers Dakar. J'ai eu beaucoup de plaisir à te voir, modeste, ne te prenant pas au sérieux bien que tu ais accompli beaucoup de missions difficiles pour le jeune garçon que tu étais . Tu aimes le jazz, je l'adore avec un spécial amloir pour quintette du hot club. Que de points communs. Je t'embrasse, vieux frère, nous sommes tout de même ce qu'il se fait de mieux, on n'attend rien de personne vive les FFL quelle époque nous avons vécue, que de souvenirs que nous sommes les seuls à pouvoir partager.

roos jacques le lundi 25 août 2014


Votre anniversaire

Bonjour Monsieur,
Je suis entrain de lire votre livre "40 à Londres" que m'a prêté Monique T. (Haute-Saône), je me "régale" à la fois en tant que lectrice mais aussi en tant que Professeur d'Histoire-Géographie et je profite du fait que nous soyons le 2 juillet pour vous souhaiter un excellent anniversaire. Portez-vous bien !
Isabelle, Vesoul.

auburtin le mercredi 02 juillet 2014


Le Souvenir de Franck Bauer

je connais bien ce Monsieur intelligent, charmeur, aimant les femmes facilement conquises mais intimidé et maladroit comme un adolescent devant celles qui se dérobent... Ne pas s'y tromper s'il vous dit qu'il est un libertin, c'est pour impressionner les dames en mal de fantasmes plus que l'arrière-gout d'une volonté de jouir à tout prix. Il a la fragilité des êtres sensibles mais le souci de ne pas le montrer.
Cet individu étonnamment courageux avec la juste dose d'insouciance du danger qui permet toutes les audaces, s'est offert un parcours humain brillant puis devenu glorieux à plusieurs ages de sa vie. Il a su se projeter en avant avec un féroce gout de l'action et cultive ce paradoxe humain :
la fierté de ses entreprises qu'atténue une réelle modestie. Il sait aussi, sans doute, que nous ne sommes pas maîtres de notre destin qui, sinon, porterait un autre nom.
Homme de défis, de tendresse pour sa filiation, à l'instar de tant d'autres il ne veut pas dévoiler le meilleur de lui-même, sa part de vérité profonde; ou il ne sait pas...Dommage.
"Son" Cabinet de Relations Publiques fut un cercle charmant, à son image, un exemple du "savoir vivre" avec des rituels importés d'Angleterre...
Bonsoir M. Franck BAUER : pourquoi ne nous avoir pas écrit un second livre ?

...ANNE CHAUNIER de Chignac le samedi 08 juin 2013


Admirative et respectueuse.

Vu hier soir à la télévision.
Quelle modestie et quel humour.
Le Résistant le plus sympathique depuis le regretté Serge Ravanel.

Nicolas Welfling le lundi 13 mai 2013


little big bauer

J'ai regardé le film diffusé par F3 hier soir avec beaucoup de plaisir. Cette biographie m'a imprégné de sympathie pour votre parcours et votre personne; je partage avec vous au moins 3 choses : la passion pour le jazz (découvert en 1940), l'amour des femmes et... la vieillesse (j'ai 89 printemps). J'espère qu'on peut encore se procurer *40 à Londres*. Je vous présente mes voeux très cordiaux pour que les jours qui vont venir vous apportent santé, amour et paix.
mfaligand/08.05.13

Faligand le mercredi 08 mai 2013


Merci et respect

Je viens juste de finir de lire "40 à Londres".

Après toutes ces années, quelle mémoire et que d'anecdotes réelles et historiques qui rendent ce livre vraiment très passionnant.
Pour votre engagement si jeune comme Français Libre et pour votre mission représentant la voix de la Liberté, alors merci Monsieur Bauer et respect.
Et vive le Jazz et son histoire que vous savez si bien nous faire partager.

ROUSSEAU CHRISTIAN le mercredi 09 mai 2012

Dernière mise à jour le vendredi 27 novembre 2015

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 13 4 2017  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.1 s  4 requêtes