Yves Pierre Laurent - Les Français Libres

Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
Contact
 
 

Un Français Libre parmi 63030
 


Cliquez !

Yves Pierre Laurent



Naissance : 6 novembre 1917 - Saint-Thégonnec (29)

Activité antérieure : militaire

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : Londres en juillet 1940

Affectation principale : FAFL / Lorraine

Grade atteint pendant la guerre et spécialité : sous-lieutenant

Décès à 26 ans - 11 novembre 1943 - Hartford Bridge, Royaume-Uni

Mort pour la France

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 343133

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 29231

Contribuez à son livre ouvert !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 7 plus 2 =  ?


Yves Pierre Laurent - son Livre ouvert !
 

L’épopée d’un aviateur de la France Libre , par Yves Morieult

" Yves LAURENT, né le 6 novembre 1917 à Saint-Thégonnec dans le Finistère. Engagé volontaire pour la durée de la guerre comme élève pilote, il commence sa formation dans les écoles françaises. Fin juin 1940, il embarque à Saint Jean de Luz et gagne l'Angleterre où il s'engage dans les forces aériennes de la France libre. Il part fin août pour l'expédition de Dakar puis, après l'échec de celle-ci, se retrouve au Cameroun. De retour en Grande-Bretagne fin 1940, il recommence son instruction de pilote dans les écoles de la Royal Air Force. Breveté, il part au Moyen Orient et se retrouve affecté au 72 OTU au Kenya. Le sergent-chef Laurent partage ensuite le sort de ses camarades de stage jusqu'à son retour en Grande-Bretagne. Nommé aspirant fin 1942, il est affecté au 342 Squadron à sa création. Promu sous-lieutenant pour compter du 15 juin 1943. Ses restes ont été rapatriés après guerre et inhumé dans son village natal. Chevalier de la Légion d'honneur, Croix de guerre avec palme, médaille de la Résistance française."

Laurent le mercredi 07 octobre 2009 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution


Elementary Flying Training School (EFTS) d'Odiham, février 1941, devant un Westland Lysander : de gauche à droite, au premier rang, assis : Malbranque, X, Chatillon, Pierre Delange, Chauvin, Arnoud, Traisnel, Jean Vaissier, Bernard Fuchs, Boyer ; debout : X, X, Blitz, Pabiot, Réveilhac, Cravoisier, Van Wymeersch, Mazeron, Laurent, Béraud et Lambert (photo revue ICARE, avec la permission de Jean Lasserre)



Cliquez pour agrandir

Laurent Laloup le jeudi 16 août 2007 - Demander un contact

La page d'origine de cette contribution

Recherche sur cette contribution


" 8 AOUT 1943 : mission N°3

décollage 15 h 32

Bombardement sur le dépôt naval de Rennes, route de Lorient

Équipage :
Pilote Sous Lieutenant Laurent
Navigateur Lieutenant Goldet
Radio-mitrailleur Sergent-chef Luineaud
Mitrailleur Sergent Dufau-Hitou "

pguiller.club.fr 

lalande le jeudi 16 août 2007 - Demander un contact

La page d'origine de cette contribution

Recherche sur cette contribution


Extrait du Journal de marche et d’Opération du 342 Squadron Lorraine

11 Novembre 1943

" L'anniversaire de l'Armistice est malheureusement endeuillé par la perte de deux camarades des plus sympathiques : le Sous-Lieutenant LAURENT et le Sous-Lieutenant COLCANAP . Le Capitaine BARBERON est leader d' une formation de 6 avions qui doivent faire un exercice de Circus. Il a son équipage normal. Deux équipages nouveaux y participent : l'Aspirant MINOST avec le Sergent PORTRON, le Sergent EVRARD, le Sergent de REYNAL et le Sergent PIERRE avec le Sergent CORNEMENT, l'Adjudant SOULAT, le Sergent RICARDOU. Le Lieutenant PETIT et son équipage, l'Aspirant CHALLIER avec le sien y participent aussi. Le Sous-Lieutenant LAURENT en l'absence de son Observateur le Lieutenant GOLDET prend le Sous-Lieutenant COLCANAP comme navigateur dans son équipage. Au bout d'une heure de vol environ, à l'altitude de 1.500' , 2.000' les deux moteurs du R, avion du Sous-Lieutenant LAURENT donnent des signes de défaillance et s'arrêtent. Le pilote essaye de faire un crash-landing, mais l'avion descend comme une pierre. Il veut éviter un terrain de football avec des joueurs et après avoir glissé une centaine de mètres, il rencontre une position de D.C.A. avec des blocs en béton. Tout l'avant de l'avion défoncé. Le Sous-Lieutenant COLCANAP et le Sous-Lieutenant LAURENT sont vraisemblablement tués sur le coup. L'adjudant LUINEAUD est projeté en dehors du cockpit radio, mais à part ce choc violent s'en tire indemne. Le Sergent DUFAU-HITOU également. L' Adjudant LUINEAUD raconte que les dernières paroles du Sous-Lieutenant COLCANAP ont été << Courage, courage, tout va bien se passer. Le Sous-Lieutenant Yves LAURENT était né le 6 Novembre 1917 à SAINT-THEGONNEC (Finistère). Il arrive en Angleterre le 24 Juin 1940 et s' engagea dans les F. A. F. L. Il passe quelque temps à St. ATHAN et à ODINHAM. Il fut envoyé en Afrique sous le Commandement du Lieutenant-Colonel de MARMIER et fit l'opération de Dakar. Il revint en Angleterre en Décembre I940 et fut affecté à ODIHAM le 10 février 1941. Il y fit son entraînement de pilote et obtint ses ailes le 6 Septembre 1941. Puis il partit pour le Moyen-Orient, fut affecté à l' O. T. U. N° 72 au Kenya sous les ordres du Capitaine de MONTAL. Il fut torpillé avec son détachement à son retour en Angleterre au large de DURBAN le 1er Novembre 1942. Puis il fut muté au Groupe << LORRRAINE >> le 7 Avril I943 à WEST RAYNHAM. Il y fit son entraînement sur Boston III A et fit onze missions de guerre."

pguiller.club.fr 

Laurent Laloup le mardi 17 juillet 2007 - Demander un contact

La page d'origine de cette contribution

Recherche sur cette contribution


Yves Laurent et Robert Colcanap sont inhumé dans le carré des aviateurs à Brookwood. Aujourd’hui ils reposent dans leur terre bretonne, Yves Laurent au cimetière de Saint Thégonnec et Robert Colcanap au cimetière de Kerfeutras à Brest.

Citation de Yves Laurent

<< Jeune officier-pilote enthousiaste et généreux, avait trouvé au groupe << Lorraine >> l'accomplissement de son vœu le plus cher: se battre pour la libération de son pays. A participé à onze missions de bombardement en territoire occupé par l'ennemi, dont cinq en vol rasant. A trouvé la mort le 11 novembre 1943, au cours d'un vol d'entraînement, donnant ainsi un dernier exemple magnifique d'esprit de sacrifice dans les circonstances suivantes: cherchant à poser en campagne son avion désemparé, et s'apercevant au dernier moment que des militaires jouaient sur le terrain qu'il avait choisi, le sous-Lieutenant Laurent dirige son avion sur un terrain moins favorable, sacrifiant ainsi sa vie à la leur >>"

pguiller.club.fr 

Laurent Laloup le mardi 17 juillet 2007 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Dernière mise à jour le mercredi 07 octobre 2009

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté





fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 17 6 2024  Hébergé par Nuxit  Temps entre début et fin du script : 0.69 s  8 requêtes