Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 53834
 


Cliquez !

Jacques Herlaut



Naissance : 23 octobre 1922 - Rabat, Maroc

Activité antérieure : étudiant / scolaire

Point de départ vers la France Libre : Nord Afrique

Passage en Espagne : janvier 1942

Engagement dans la France Libre : Londres en juin 1942

Affectation principale : Terre Leclerc - Afrique / chars

Grade atteint pendant la guerre : sous-lieutenant

Décès : 10 aout 1944 - Bamllon (72)

Mort pour la France

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 24571

Contribuez à son livre d'or !

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 4 multiplié par 5 =  ?


Jacques Herlaut - son Livre d'or !
 

Jacques Herlaut

Laurent Laloup le mardi 24 avril 2007 - Demander un contact


Extrait de : 

Herlaut Jacques

Il est né à Rabat, a vécu son enfance à Tanger, puis est revenu à Rabat au lycée Gouraud, où il suit les cours de philosophie ; il est doux et espiègle, imaginatif et cordial, avec un regard tendre, comme tourné vers ses rêves d'enfant qu'il ne veut pas quitter. La défaite a créé en lui un immense besoin d'évasion : s'en aller rejoindre les forces françaises libres par tous les moyens. Tanger, si près de Gibraltar, est la ville de la tentation héroïque : avec ses camarades de lycée, il discute ferme et arrive à la seule conclusion qu'il juge acceptable :

" Par tous les moyens rejoindre l'Angleterre et se battre ".

Il passe le détroit, arrive à Gibraltar, rejoint Londres, le 26 avril 1942. Il entre à l'école des cadets et se prépare au débarquement avec les forces alliées. Il écrit de Londres le 17 juillet 1944, tandis que la première tête de pont est consolidée sur la côte normande :

" j'attends l'heure des combats et je la vois arriver avec joie "

et encore : " J'espère bientôt mettre le pied sur le sol de notre France ".

Jacques Herlaut ne connaîtra du combat terrible des blindés que la première rencontre : la mort a sauté sur l'enfant de jadis qui était venu l'affronter de son regard limpide. Une citation magnifique à l'Ordre de l'Armée raconte la fin du jeune volontaire des Forces Françaises Libres, tué en pleine action, à son poste de combat.

" Jeune chef de peloton, plein d'allant et d'entrain ; peu de temps après avoir été engagé, le 10 août 1944, avec son peloton a, par des manœuvres d'encerclement, détruit un grand nombre d'ennemis et a livré du terrain à l'infanterie. Pris à partie par un canon antichar et un char ennemi, a détruit le premier, tiré sur le second et est mort glorieusement à son poste de commandement, tué dans sa tourelle par un obus ".

Croix de guerre avec palme, Médaille militaire.

Laurent Laloup le jeudi 14 décembre 2006 - Demander un contact

Dernière mise à jour le mardi 24 avril 2007

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 6 6 2018  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.42 s  7 requêtes