Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 56300
 

Pierre Laux



Nationalité : Luxembourgeois

Passage en Espagne : avril 1942

Engagement dans la France Libre : Londres en juillet 1942

Affectation principale : FNFL / fusiliers marins

Décès : 1er novembre 1944 - Walcheren, Pays Bas

Parti de Dierkirch le 19 juin 1941
Traverse la France à pieds
Atteint Barcelone le 28 avril 1942
Arrive à Glagow le 12 juillet 1942
Engagement FNFL au N°4 Commando
Débarque le 6 juin 1944 en Normandie

Source :Revue Historique des Armées N°224 de 1991
"Des Luxembourgeois au service de la France " par J.-J. MONSUEZ


Contribuez à son livre d'or !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 9 multiplié par 9 =  ?


Pierre Laux - son Livre d'or !
 

Pierre Laux ne figure pas dans l'Historique des FNFL

Laurent Laloup le mercredi 04 juin 2008 - Demander un contact


"Il est peu connu que, durant la seconde Guerre Mondiale, les Luxembourgeois ont combattu le nazisme au service des Forces Alliés. Il est encore moins connu que les Luxembourgeois ont activement participé au débarquement de Normandie du 6 juin 1944 visant à libérer l'Europe du nazisme. Dans ce contexte, la commune de Kayl peut être fière que l'un de ses citoyens, Pierre LAUX, ait participé au débarquement de Normandie avec 6 autres Luxembourgeois.

Pierre LAUX s'est opposé à l'invasion de son pays et de son village natal par l'ennemi nazi et a décidé de le combattre activement au sein des armées Alliées. Honneur à cet homme, qui a risqué sa vie pour la bonne cause, alors que dû à son âge, il n'était même pas visé par l'enrôlement forcé.

Il n'est pas connu comment Pierre LAUX a rallié Londres. Tout laisse à penser qu'il a parcouru le même trajet que beaucoup de ses concitoyens Luxembourgeois qui ont fui le Luxembourg et passant par la France, l'Espagne et le Portugal pour pouvoir arriver à Gibraltar et ainsi pouvoir respirer l'air libre de la Grande-Bretagne où à Londres les Forces Alliées étaient en train de se constituer lentement mais sûrement.
Une fois en Grande-Bretagne, Pierre LAUX a montré un grand courage et a décidé de se porter volontaire pour les Commandos Britanniques. Aucun détail n'est connu sur ce choix que le jeune homme a fait. Les Commandos étaient des troupes d'élite, tous volontaires et triés sur le volet. L'entraînement des Commandos se faisait à Achnacarry en Ecosse, était des plus durs et, dès le troisième jour, à balles réelles. Nombreux sont ceux qui n'y ont pas résisté et qui ont abandonné car des efforts surhumains étaient exigés. Pierre LAUX a fait partie de ceux qui ont réussi l'entraînement, et a été breveté Commando. Il a ainsi eu le droit et la fierté de pouvoir porter le béret vert destiné aux Commandos.

Durant son séjour en Grande-Bretagne, Pierre LAUX a épousé une jeune institutrice britannique. De ce mariage est née une petite fille.

Durant les mois qui ont précédé le 6 juin 1944, Pierre LAUX s'est entraîné au débarquement avec des centaines de milliers d'autres soldats Alliés. Aucun détail n'est malheureusement connu sur cette période. Lors du débarquement, Pierre LAUX faisait partie du Commando No. 4 sous les ordres du célèbre Lord Lovat, accompagné de son cornemuseur personnel. Le secteur de débarquement du Commando No. 4 était la plage qui portait le nom de code « SWORD » à la hauteur de la plage de Riva-Bella (Colleville Montgomery - Ouistreham). Débarqué à l'aube, le Commando No. 4 a atteint le pont de Bénouville à midi et occupé le secteur durant les jours suivants. Le Commando No. 4 a ensuite fait la campagne de Normandie.

Après un repos mérité, le Commando No. 4 s'est entraîné durant les mois de septembre-octobre 1944, à la libération de l'île de Walcheren aux Pays-Bas, objectif impératif, afin de permettre l'accès au Port d'Anvers, tombé intact aux mains des Alliés. Avant l'attaque, Pierre LAUX a reçu une permission et a pu rentrer au Luxembourg, libéré quelques semaines auparavant. Ce sera la dernière fois qu'il foulera le sol de son pays et de son village natal.


L'attaque sur l'île de Walcheren se fait le 1 Novembre 1944 à l'aube. Le point de débarquement est Flessingue. Après avoir débarqué et traversé une plage défendue par de nombreux bunkers et mitrailleuses, Pierre LAUX est tué à l'entrée d'un bunker, en l'attaquant. Il décéda ainsi, sur le champ d'honneur, le 1 Novembre 1944 à l'âge de 26 ans.

Un honneur est rendu à Pierre LAUX au Musée National d'Histoire Militaire de Diekirch.

Daniel JORDÂO

L'auteur du présent texte est toujours en quête d'informations sur Pierre LAUX ainsi que sur tout Luxembourgeois ayant combattu au service des Forces Alliés. Si vous disposez d'informations supplémentaires à ce sujet, n'hésitez pas à le contacter."

www.kayldall.lu 

Laurent Laloup le mercredi 04 juin 2008 - Demander un contact


Précisions-Contradictions :

De "casalboss01" du forum www.debarquement-normandie.com 

" Il se peut que Pierre LAUX ait fait partie des FNFL avant de rejoindre les commandos Brittaniques, je ne peux le démantir, mais j'en doute. Les informations que la famille a données au Musée de Diekirch indiquent qu'après avoir quitté le Luxembourg en joignant l'Afrique et ensuite Gibraltar, il s'est porté volontaire pour les Commandos Brittaniques.
...
Il est vrai que le départ c'est fait le 19 juin 1941, il y avait les frères Antoine et Jean NEVEN ainsi que leur voisi Félix Péters, mais il sont partis avec deux autres Luxembourgeois, qui ensuite ont fait partie de la brigade Belge mieux connue de Brigade Piron. Il n'est en aucun cas vrai que Pierre Laux et Jean Reiffers aient fait le voyage avec eux, car Pierre LAUX est passé par l'Afrique et que Jean Reiffers travaillait dans les champs de coton au Mocambique. C'est à la déclaration de guerre et lorsqu'il a eu vent que son pays natal était occupé qui Jean Reiffers a rallié les Forces Belges en 1942. Il a rencontré les frères NEVEN ainsi que Félix Péters en 1942/1943 au Congo Belge et il ont alors tous les 4 déserté l'armée du Congo Belge et ont réjoint les FFL au Congo Français."

Laurent Laloup le jeudi 12 juillet 2007 - Demander un contact


His Name is Pierre Laux, and he died in November 1944 in Holland during the Walscheren Campain and is buried in a CWGC grave in Bergen Op Zoom.

He was member of the No 4. Commando of the 1st Special Service Brigade of Lord Lovat during the WWII.

(...)

Name: Pierre (nmi) Laux
Rank: Private
Service No: 13807764
Parent Unit: Devonshire Regiment
Date of Death: 02 Nov. 1944 Year of Birth: 1918
Casualty No.: 2033970
Place of Death: In or near the environs of Flushing
Possible O.C.: No. 1 & No. 2 Troops, Major B.W. Boucher-Myers
Nov. 4 Cdo C.O.: Lt. Col. R.W.F. Dawson, DSO
Photographs: none found
Next of kin: wife, Hilda Laux, residing at Astley Bridge, Lancs. U.K. at the time of casualty notification.

Source : www.commandoveterans.org 

Laurent Laloup le vendredi 22 juin 2007 - Demander un contact

Dernière mise à jour le mercredi 04 juin 2008

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 4 2 2019  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.53 s  7 requêtes