Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 54015
 

Etienne Tabuteau



Naissance : 31 aout 1922 - Roissy

Activité antérieure : étudiant / scolaire

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : Londres en juillet 1940

Affectation principale : Terre DFL - Moyen Orient / BM21

Grade atteint pendant la guerre : Lieutenant

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 48634

Contribuez à son livre d'or !

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 7 multiplié par 3 =  ?


Etienne Tabuteau - son Livre d'or !
 

rectificatif

François Tabuteau est le frère d'Etienne.

Michel était l'ainé, puis François et enfin Etienne le plus jeune des frères.
Tous se retrouvèrent à Alger en 1942.
Je suis cousin germain;
Denys Tabuteau.

Bravo pour votre travail de mémoire

Tabuteau denys le mercredi 09 avril 2014 - Demander un contact


Etienne Tabuteau

" Citation nommant chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume, le lieutenant Etienne TABUTEAU, avec attribution de la Croix de guerre avec palme. Sur sa fiche il est mentionné qu'il a été tué en Indochine. (Décret du 16 janvier 1947 - JORF du 22 janvier 1947 - page 1674 G.) "

Source : Yves MORIEULT

Laurent le mardi 24 novembre 2009 - Demander un contact


Etienne Tabuteau

Revue de la Fondation de la France libre N°30 (décembre 2008) :

" En première ligne, le BM 21 tient la droite de la brigade, le BM 24 à sa gauche et le BIMP en réserve. Profitant du brouillard matinal, le bataillon progresse en colonnes au bas des pentes pour réduire les nids de résistance ennemis. Lors d'un de ces multiples accrochages, le sergent-chef Ehrard, l'un des plus anciens cadres du bataillon, qu'il a rejoint en 1938 avec le grade de caporal, trouve la mort. Au milieu de l'après-midi, l'unité atteint son dernier objectif, sur la crête dite des « Jumelles », face au village de San Andréa. Profitant alors de l'épuisement des ressources de l'ennemi, très éprouvé par les derniers combats, les lieutenants Muller et Tabuteau mènent, avec l'aspirant Rostand, une reconnaissance jusque dans le village, où ils capturent une soixantaine d'Allemands. Après la rupture de la ligne Gustav, la 4e brigade poursuit sa progression, avant de passer en réserve. A Pontecorvo, le bataillon est engagé sur le flanc droit de la division, participant avec la 13e demi-brigade de Légion étrangère à la réduction du Monte Leucio et à l'avancée vers Madone délia Silva. "

Laurent Laloup le samedi 27 décembre 2008 - Demander un contact


Etienne Tabuteau


Extrait de "Routes d'amitié" de JMF Birac :

Laurent Laloup le dimanche 24 août 2008 - Demander un contact


Etienne Tabuteau

Tué le 6 aôut 46, en Indochine, lors de l'attaque du convoi qu'il protégeait (Pres de Phu-Long-Tuong)
(Groupement de marche de la 2e DB)

Laurent Laloup le dimanche 24 août 2008 - Demander un contact


Etienne Tabuteau

" Neveu du précédent, François Tabuteau est l'auteur de plusiers livres qui ont attiré l'attention du public et pour cela son nom est placé ici.

Routes D'amité est le récit des trois frères qui joignant les Forces Françaises Libres, servirent jusqu'à la libération du territoire. "

www.geocities.com 

Laurent Laloup le lundi 18 août 2008 - Demander un contact


Etienne Tabuteau

Décédé le 6 août 1946 (Source : www.riaumont.net/scoutisme  )

Laurent Laloup le vendredi 13 juillet 2007 - Demander un contact


Etienne Tabuteau , en Italie, avec la DFL

Heureusement l'ennemi très éprouvé est à bout de résistance. Il ne réagit pas contre la reconnaissance que le Lieutenant Muller, le Lieutenant Tabuteau, et l'Aspirant Rostand poussent jusque dans le village et ils capturent une soixantaine d'allemands qui s'y terrent.

Source : //www.francaislibres.net

Laurent Laloup le jeudi 12 juillet 2007 - Demander un contact


Etienne Tabuteau

Etienne Tabuteau, qui fera partie de la 2e DB et comptera dans la France combattante deux autres de ses frères, sera tué en Indochine comme lieutenant de Légion, après avoir été six fois cité pour faits de guerre, de 1942 à sa mort.

Source : Bir Hakeim, du général Koenig

Laurent Laloup le jeudi 12 juillet 2007 - Demander un contact

Dernière mise à jour le mercredi 09 avril 2014

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 29 6 2018  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.4 s  7 requêtes