Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste
Recherche même nom
Recherche avancée
Contact
Ajout d'un Français libre
 
 

Un Français Libre parmi 51443
 

Alfred Roger Pauchard



Naissance : 12 février 1922 - Le Creusot (71)

Point de départ vers la France Libre : Nord Afrique

Engagement dans la France Libre : Tunisie en mai 1943

Affectation principale : Terre Leclerc - Afrique / spahis

RMT

Grade atteint pendant la guerre : caporal

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 460884


Contribuez à son livre d'or !

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 7 plus 4 =  ?


Alfred Roger Pauchard - son Livre d'or !
 

L’ancien chauffeur du général de Gaulle n’est plus

le 5 Mai 2015 

"Il avait combattu durant la Seconde Guerre mondiale, et fut plusieurs fois prisonnier, avant de devenir chauffeur du général de Gaulle. Alfred Pauchard est décédé mardi 21 avril.

Florence Talbi, directrice de la maison de retraite Saint-Aile de Rebais, l’ensemble du personnel, les bénévoles et les résidents comme de nombreux Resbaciens ont appris avec peine le décès survenu le mardi 21 avril d’Alfred Pauchard, chevalier de la Légion d’honneur.
M. Pauchard, né le 12 février 1922 au Creusot, était arrivé en 2013 à la maison de retraite de Saint-Aile. Le jeudi 21 mars 2013, une cérémonie exceptionnelle avait eu lieu en présence des plus hautes autorités et de Christian Lantenois, maire de Rebais, pour la remise du diplôme de la Légion d’honneur.

Percée de toute part

Décoré par le Général de Gaulle dont il fut ensuite le chauffeur, M. Pauchard affichait des états de service prestigieux.
Alfred Pauchard, à 18 ans et demi, décida de s’engager au combat dès les premières heures de la Seconde Guerre mondiale.
Syrie, Liban, Libye, les campagnes s’enchaînent et c’est une première blessure en Tunisie puis une seconde : « C’était à Tripoli, mon automitrailleuse a été percée de toute part », racontait-il.
Blessé également en 1944, lors des combats du débarquement en Normandie, puis toujours en 1944 dans les Vosges, M. Pauchard fut fait prisonnier une première fois en août 1944. Il s’évada. Repris, il s’évada de nouveau…
Il participa activement à la Libération de Paris avant de poursuivre les combats vers l’Est.
À Nancy, il est décoré par le Général de Gaulle dont il viendra par la suite le chauffeur.
Par son courage, sa ténacité et sa volonté farouche, M. Pauchard mena une vie combattante de premier ordre et c’est un résident d’une grande qualité que vient de perdre la maison de retraite de Rebais.
Il avait eu la joie à l’automne 2013 de se rendre également à Colombey-les-deux-Eglises accompagné par René Houde, bénévole à Saint-Aile, pour un émouvant pèlerinage.

Brave parmi les braves

M. Pauchard participait aux cérémonies patriotiques et on pouvait l’apercevoir, par exemple, à celle du 11-novembre à Rebais, s’intégrant ainsi à la vie locale.
C’est à Saint-Aile, entouré d’un personnel dévoué et attentionné, que ce brave parmi les braves termina paisiblement son existence au terme d’une vie bien remplie et toute dévouée à la défense de la France, servant d’exemple aux jeunes générations. Ses obsèques ont eu lieu, hier lundi, en l’église de Rebais. Le Pays briard adresse à toute sa famille ses sincères condoléances."

laurent le jeudi 10 décembre 2015 - Demander un contact


JORF n°0260 du 7 novembre 2008 page 17089
texte n° 73

DECRET
Décret du 5 novembre 2008 portant concession de la médaille militaire

NOR: DEFM0825534D

Par décret du Président de la République en date du 5 novembre 2008, pris sur le rapport du Premier ministre et du ministre de la défense et visé pour son exécution par le grand chancelier de la Légion d'honneur, vu la déclaration du conseil de l'ordre en date du 16 octobre 2008 portant que les présentes concessions de la médaille militaire sont faites en conformité des lois, décrets et règlements en vigueur, les personnels militaires n'appartenant pas à l'armée active, désignés ci-après, sont décorés de la médaille militaire :

Pauchard (Alfred), 12 février 1922, spahi de 1re classe, arme blindée et cavalerie. Blessé et cité.

Laurent le jeudi 24 septembre 2009 - Demander un contact

Dernière mise à jour le jeudi 10 décembre 2015

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 12 1 2018  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.11 s  4 requêtes