Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste
Recherche avancée
Contact
 
 

Un Français Libre parmi 51810
 

Henri Le Mescam

Naissance : 27 février 1922 - Nlle Caledonie

Origine sociale : étudiant / scolaire

Point de départ vers la France Libre : Métropole

Engagement dans la France Libre : en janvier 1942

Affectation : FNFL / marine de guerre

Grade atteint pendant la guerre : Enseigne de vaisseau, capitaine au long cours

Mort pour la France en Indochine


Le Livre d'or

Mon Père

Je n'avais pas trois ans quand il a été tué. Le plus triste pour moi, maintenant, c'est qu'il n'a pas pu me raconter ses aventures et surtout celle de la France Libre. J'ai pourtant hérité de son sacrifice, élevée dans les maisons d'éducation de la Légion d'Honneur, j'y ai fait toute ma carrière.
Les photos de marin ont été prises lors de son engagement à vingt ans à Nouméa. Il est né à Port-Vila Nouvelles-Hébrides.
Merci de m'aider à consolider mes repères car ma mère et mon frère sont décédés depuis très longtemps.
Annick Le Mescam

Annick Le Mescam le lundi 12 juillet 2010


Henri Le Mescam

"Tous les articles du journal du 06/05/2004

Les Calédoniens commémorent la bataille de Dien Bien Phu

L’amicale des anciens combattants d’Outre-Mer commémorera cet après-midi la bataille de Dien Bien Phu, la dernière de la guerre d’Indochine, où 1 726 soldats périrent.

La boue, le sifflement des balles traçantes, la pression de plus en plus intenable du Vietminh autour des points d’appui français, ces collines auxquelles les militaires avaient donné des prénoms de femmes : Anne-Marie, Béatrice, Claudine, Eliane ou Gabrielle... Le 7 mai 1954, vers 17 heures, les soldats français déposèrent les armes. Il y aura 50 ans exactement demain. L’Amicale des anciens combattants d’Outre-Mer commémorera la défaite de Dien Bien Phu, avec un jour d’avance, aujourd’hui à 17 heures au carré militaire du cimetière du 4e kilomètre de Nouméa. Un hommage sera rendu à tous les combattants qui pendant 55 jours affrontèrent 60 000 soldats Vietminh. A court de munitions, épuisée, submergée par le nombre, la garnison française assiégée finit par cesser le combat. Bilan : 1 726 tués, 1 684 disparus, 6 000 blessés et, au soir du 7 mai, près de 11 000 prisonniers dont seulement 3290 seront libérés après la signature des accords de Genève en juillet 1954. La cérémonie aura lieu devant la stèle édifiée à la mémoire des huit Calédoniens morts pour la France en Indochine : Pierre Dorbritz, Jean Caillard, Jean Fraisse, Augustin Demen, Henri le Mescam, Ahmed Gouassem, Maxime Debien et Jean Saurin. Une gerbe sera déposée par un rescapé de la bataille, Cyrille Louison, trois fois blessé durant les combats et prisonnier du Vietminh jusqu’en septembre 1954. A ses côtés, Jean-Paul Pietri, rescapé des violents combats de la RC4 après l’évacuation de Langson et Caobang, et Georges Robert, rescapé de la colonne Alessandri et des combats contre les Japonais après le coup de force du 9 mars 1945. "

lnc.nc 

Laurent le lundi 09 novembre 2009


Henri Le Mescam

EV Henri LE MESCAM
Flottille Amphibie Nord.
Décédé le 31.08.49
à SONG-BACH-DANG (Indochine)

www.fuscomarine.com 



Historique des FNFL :
Affectations : Cap des Palmes, EM Londres, EN Casablanca

laurent le dimanche 13 septembre 2009


Contribuez au livre d'or de Henri Le Mescam !

Votre nom

Votre e-mail Cet E-mail restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Image sur Internet

Ou une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et maintenant un exercie mathématique complexe pour prouver que vous n'êtes pas un robot !

5 plus 5 =  ?

Dernière mise à jour le lundi 12 juillet 2010

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 26 12 2013  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.11 s  4 requêtes