Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 58634
 

Stéphane Heller Huart



Naissance : 16 mai 1895 - Vienne

Activité antérieure : liberal / cadre

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : Londres en juillet 1940

Affectation principale : Terre DFL - Moyen Orient / artillerie

Grade atteint pendant la guerre : capitaine

Décès : 1958 -

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 24361

Pas trouvé dans les actes de naissance à Vienne (38) donc plus probablement né en Autriche à Vienne (Wien)


Contribuez à son livre d'or !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 4 plus 1 =  ?


Stéphane Heller Huart - son Livre d'or !
 


"...Eigentümer (und Sohn eines der beiden Gründer) der Wiener Süßwarenfabrik Gustav & Wilhelm Heller („Wiener Zuckerl“), Bruder von Fred Heller und Vater von André Heller. Jüdischer Herkunft, mehr aus gesellschaftlichen denn religiösen Gründen zum Katholizismus konvertiert. Als überzeugter Nazigegner mit monarchistischen Sympathien Kontakte zu Otto von Habsburg, Austrofaschismus und zu Mussolini, den er auch finanziell unterstützte in der Hoffnung, damit zu helfen, Hitler in Österreich zu verhindern. Glaubte erst nicht an den rassistischen Ernst der Nazis und ist nach dem "Anschluss" zunächst nicht geflüchtet, wurde aber noch im März von der SA verhaftet. Wurde durch Intervention von Mussolini freigelassen unter der Bedingung, dass sein (beträchtliches) Vermögen in "Österreich" bleibt. Flucht nach Italien, wohin auch noch Vermögenswerte geschmuggelt werden konnten. Sein Betrieb wurde arisiert - seine nicht-jüdische Frau, von der er sich scheiden lassen hatte, um ihr den Betrieb zu erhalten durfte die Firma nicht übernehmen. Nach Italien, dann weiter nach Paris geflüchtet. In Paris hat er (wieder) Kontakte mit Otto v. Habsburg und Joseph Roth (den er bereits früher dort kennengelernt hatte). Hat Roth finanziell unterstützt in der Absicht über Roth auch SM zu unterstützen. SM hatte Stephan Heller erst in Paris kennengelernt und war von ihm (gemeinsam mit Roth bzw. mit Oliver de Pierrebourg) in Paris zum Essen eingeladen. Heller floh später weiter nach London, nach der Befreiung von Paris wieder dorthin und nach dem Krieg nach Wien zurück zu seinem Unternehmen. (Die Firma wurde 1971 verkauft und ist heute Teil der Firma Manner.)..."

www.soma-morgenstern.at 

Laurent Laloup le dimanche 12 juin 2016 - Demander un contact

Réponse :

Google traduit "... Propriétaire (et fils de l'un des deux fondateurs) de la Vienne Süßwarenfabrik Gustav & Wilhelm Heller (le «bonbons viennois»), frère de Fred Heller et père d'André Heller. origine juive, plus de la société pour des raisons religieuses convertis au catholicisme. En tant que convaincus adversaires nazis avec sympathies monarchistes contacts avec Otto von Habsburg, austro-fascisme et Mussolini, dont il a soutenu financièrement dans l'espoir d'aider ainsi à empêcher Hitler en Autriche. premier ne croyait pas la gravité raciste des nazis et après la "Anschluss" pas initialement fui, mais a été arrêté en Mars de la SA. A été libéré par l'intervention de Mussolini à la condition que sa richesse (considérable) reste en "Autriche". Échapper à l'Italie, où même les actifs pourraient être passés en contrebande. Son fonctionnement était arisiert - sa femme non-juive, dont il avait divorcé en vue d'obtenir leur fonctionnement n'a pas été autorisé à reprendre la société. Après l'Italie, puis a fui à Paris. A Paris, il a (encore une fois) des contacts avec Otto v. Habsburg et Joseph Roth (qu'il y avait rencontré plus tôt). A l'appui financier Roth pour aider à l'intention Roth également SM. SM avait Stephan Heller a rencontré d'abord à Paris et a été invité par lui (en collaboration avec Roth ou avec Oliver de Pierre Bourg) à Paris pour manger. Heller a fui plus tard à Londres, après la libération de Paris là-bas et après la guerre est revenu à Vienne pour son entreprise. (La société a été vendue en 1971 et fait maintenant partie de Manner.) ... "


austria-forum.org 

Laurent Laloup le dimanche 12 juin 2016 - Demander un contact

Réponse :

"Das Ehepaar Elisabeth und Stephan Heller mit dem älteren Sohn Fritz.
© Privates Familienarchiv Fritz Heller"
Le couple Elisabeth et Stephan Heller avec le fils aîné Fritz.
© Archives de la famille privée Fritz Heller


"...Du côté paternel, Heller est issu d’une famille juive aisée de fabricants de confiserie : son père Stephan (1895-1958) était le fils de Wilhelm Heller, de l’un des deux fondateurs de la fabrique viennoise de confiserie "Gustav & Wilhelm Heller". Cette société est connue dans le monde entier pour avoir inventé les dragées. ..."

fr.wikipedia.org 

Biographie en allemand d'André Heller : 

Laurent Laloup le dimanche 12 juin 2016 - Demander un contact


"Heller, Stephan

1895-1958, 1938 departure from Austria to France, monarchist and supporter of the legitimist in Paris, later a member of the French Legion of Honour, exile in the United States"

kuenste-im-exil.de 

Laurent Laloup le dimanche 12 juin 2016 - Demander un contact


Revue de la France Libre Mai 49

Officier de la LH

laurent le samedi 26 décembre 2015 - Demander un contact


www.graeupl.net 

"Es waren 22 Herren, die mit Stichtag 1. August 1950
dem Ritterorden vom Heiligen Grab zu Jerusalem
angehört haben:

STEFAN HELLER-HUART
Handelsrat
1895 –1936
Wien, Investitur: 1936"

Laloup laurent le mercredi 26 mars 2008 - Demander un contact

Réponse :

Probablement mort en 1963 plutôt que 1936 puisqu'il est cité en 1950

Dernière mise à jour le dimanche 12 juin 2016

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 23 8 2019  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.51 s  7 requêtes