Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 54014
 

Michel Charles Raoul Duluat



Naissance : 17 décembre 1923 - Paris 17e

Activité antérieure : étudiant / scolaire

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : Londres en juillet 1940

Affectation principale : Terre DFL - Moyen Orient /

Grade atteint pendant la guerre : sous-lieutenant

Décès : 19 juin 2012 - La Seyne-sur-Mer

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 199245

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 16835

Contribuez à son livre d'or !

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 6 plus 9 =  ?


Michel Charles Raoul Duluat - son Livre d'or !
 

Précision sur date de naissance

Mon père est né le 17 Décembre 1923 aux Bâtignoles, 17e arrdt de Paris.
Afin d'être embarqué à bord d'un chalutier à Brest en partance pour les côtes anglaise en juin 1940 et comme il n'avait que 16 ans 1/2, il a falsifié sa carte d'identité en changeant l'année de naissance (pour 1921 ou 1922 ?).

Charles Denton DULUAT le dimanche 19 février 2017 - Demander un contact

Réponse :

Merci !


Avis de décès

Décédé dans la nuit du 18 au 19 juin 2012 à La Seyne-sur-Mer (près de Toulon où il résidait depuis 1968).
Son fils, Charles

Charles DULUAT le jeudi 10 novembre 2016 - Demander un contact


André Casalis : Cadets de la France Libre - Louis Le Roux 1923-1951

" J'avais trouvé un second dérivatif dans la correspondance : avec mon vieil ami Jean Quentel en particulier. Je lui faisais part de notre vie de tous les jours et je me souviens lui avoir raconté avec quelle impatience nous attendions le moment de l'action en décembre 1942 et quelle était notre fierté de commander notre première section de tirailleurs. Je lui disais plus tard
notre amertume et notre sentiment de très grande solitude quand « Lams » et « Carcasse » avaient réussi à quitter l'île. Je me vois encore plus tard lui dire combien je comprenais l'impatience de Joseph Blanchard qui m'écrivait de Madagascar en 1943. Celui-ci me disait à quel point sa situation, à lui aussi, était insupportable, bloqué qu'il était dans une île, comme nous, en compagnie de Michel Duluat et de Maurice Méchin : encore que ce dernier eût trouvé femme. Quelques mois plus tard encore je lui disais combien nous étions littéralement enragés de ne rien faire ou presque, alors que le débarquement se préparait en Europe. Je lui avais aussi confié nos hésitations à poursuivre une carrière militaire et comment nos caractères s'étaient modifiés. Nous étions devenus impatients, aigris et susceptibles après que la guerre se soit achevée sans que nous ayons réussi à nous échapper."

Laurent le lundi 06 juillet 2009 - Demander un contact


Michel Duluat (au centre)

Source : Les Cadets de la France libre de E. Bergot

Laurent Laloup le vendredi 27 avril 2007 - Demander un contact


Source : Les Cadets de la France libre de E. Bergot



Cliquez pour agrandir

Laurent Laloup le vendredi 27 avril 2007 - Demander un contact

La page d'origine de cette contribution

Dernière mise à jour le dimanche 19 février 2017

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 29 6 2018  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.49 s  7 requêtes