Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 58892
 

Georges Dran



Naissance : 6 juillet 1922 - Algérie

Activité antérieure : militaire

Nationalité : originaire d'Algerie

Engagement dans la France Libre : Tunisie en juillet 1943

Affectation principale : Terre Leclerc - Afrique / divers

Grade atteint pendant la guerre : 1c

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 16259

Contribuez à son livre d'or !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 4 multiplié par 4 =  ?


Georges Dran - son Livre d'or !
 

Une nouvelle contribution attend d'être validée

Georges Dran

monsite.wanadoo.fr/leonpagnoux 



"Lors de la progression par le sud du village d'Ancinnes, la 6ème compagnie est la cible d'un tir ennemi nourri. L'ordre est donné à 3 éléments de partir en éclaireur pour positionner et déterminer les forces ennemis en présence.
L'heure de la Patrouille : environ 16h30 - 17h00

Les 3 nommés furent :

Le soldat Taburet Louis : qui fût grièvement blessé mais survécu et réussi à rejoindre sa compagnie.

Le sergent-chef Missoffe Dominique : il fût grièvement blessé par une mitrailleuse lourde allemande caché derrière une haie. Lors de la contre-offensive allemende, il fût achevé par les soldats ennemis

L'adjudant Pagnoux Léon : Il fût fauché par la même mitrailleuse lourde caché derrière une haie à courte distance, il fût touché d'une balle dans le coeur et une autre dans le poumon droit, il mourut sur le coup.

La 6ème compagnie réussie à passer et découvrit les 2 corps, le soldat Georges Dran fût le premier a relevé le corps ensanglanté de mon grand-oncle.

Les combats pour la libération prirent fin vers 19h00, 4 hommes étaient tombés pour cette libération.

Son corps demeurent à Ancinnes, où la commune veille à l'entretien du carré militaire.
"

Laloup laurent le lundi 20 août 2007 - Demander un contact

Dernière mise à jour le lundi 20 août 2007

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 18 9 2019  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.56 s  7 requêtes