Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 55400
 

Christian Marie Bridoux



Naissance : 3 mai 1925 - La Fere (02)

Activité antérieure : étudiant / scolaire

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : en aout 1942

Affectation principale : Résistance intérieure / Action

Grade atteint pendant la guerre : P2

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 90759

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 8194

Contribuez à son livre d'or !

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 9 multiplié par 5 =  ?


Christian Marie Bridoux - son Livre d'or !
 

Mon parrain, ce heros

Mon oncle et parrain a toujours été pour moi le meilleur exemple qu'un être humain puisse avoir. J'ai ce modèle pour phare dans ma vie.

philippe calamel le vendredi 10 février 2017 - Demander un contact


"...David Lisnard a également tenu à honorer Christian Bridoux, commandeur de la Légion d’honneur et ancien membre du commando d’élite SAS des Forces Françaises Libres qui avait rallié Londres à l’âge de 17 ans pour s’engager en Résistance. Christian Bridoux qui préside l’association des membres de la Légion d’honneur décorés au péril de leur vie a été fait Citoyen d’honneur de Cannes en ce jour si symbolique pour lui et ses compagnons.... Christian Bridoux, tout le monde le connaît ici, ou presque. Je dis presque, tant Christian Bridoux est un homme discret, qui ne parle jamais de lui, et goûte guère qu’on le fasse à sa place.

Aujourd’hui, pourtant, je vais me risquer à son courroux. Car j’ai tenu en ce 18 juin 2015, à ce que notre ville rende un hommage tout particulier à cet ancien du commando d’élite du Special Air Service des Forces Françaises Libres.

Tout dans la personnalité comme dans l’attitude de Christian Bridoux est conforme à l’Appel du 18 juin du Général de Gaulle. Sa résolution à y répondre est un élan naturel. Il a 17 ans lorsqu’il décide de rejoindre Londres et la France Libre. Arrêté à plusieurs reprises dans son périple, il ne renonce en rien à son projet, s’évade à chaque fois, et finit par gagner la Grande Bretagne. Sa détermination l’amène à suivre un long et dur entraînement dans les unités britanniques où il apprend le dépassement de soi et se construit un tempérament inébranlable dont il ne s’est jamais départi.

Aguerri aux combats qui l’attendent, Christian Bridoux est parachuté derrière les lignes ennemies pour mener à bien des missions de sabotage ainsi que différentes actions de guérilla pour libérer Lyon, les Vosges, l’Alsace, jusqu’en Allemagne. Au sein du « Bataillon du ciel », Christian Bridoux sait que rien ne lui sera épargné en cas de capture. Hitler lui-même a exigé que « les troupes SAS soient remises immédiatement à l’unité de la Gestapo la plus proche pour être exterminées sans pitié » ce qui fera écrire au Général de Gaulle, le 6 juin 1953, dans son message à l’occasion de l’anniversaire du Débarquement, je cite : « Pour les Parachutistes, la guerre ce fut le danger, l’audace, l’isolement. Entre tous, les plus exposés, les plus audacieux, les plus solitaires, ont été ceux de la France Libre (…) jouant toujours le tout pour le tout, entièrement livrés à eux-mêmes, au milieu des lignes ennemies. Voilà où ils perdirent leurs morts et récoltèrent leur gloire. »

Christian Bridoux participe à quatre campagnes, celles d’Italie, de France, d’Allemagne, puis d’Indochine où il sera parachuté dans le Haut Laos pour participer à l’opération de dégagement du poste de Ban-Kuen encerclé par les rebelles. Il est blessé et cité à trois reprises.

En 1947, à son retour en Métropole, il quitte l’armée en lieutenant, proposé au grade de capitaine, du haut de ses 24 ans.

La vie de Christian Bridoux, à l’image de sa personnalité, révélée et construite dans l’épreuve de la guerre, porte des valeurs essentielles de courage évidemment, d’honneur dont témoigne son parcours au sein de l’ordre national de la Légion d’honneur dans lequel il s’est vu remettre les insignes de Chevalier puis d’Officier par son propre père, militaire de carrière, des valeurs humaines essentielles aussi de solidarité et d’humilité. Christian Bridoux est une leçon de vie, un exemple de devoir, un modèle de morale, une illustration de la noblesse patriotique. Et pour moi, je le dis avec beaucoup d’humilité et une sincère admiration, une source d’inspiration par les vertus et qualités qui ont inspiré ses choix, ses actes, sa fidélité et sa loyauté envers la France.

A Cannes, où il s’est installé il y a plus de 50 ans, Christian Bridoux s’est investi, parallèlement à ses activités professionnelles, dans la défense de la mémoire, la promotion des valeurs patriotiques, l’action sociale au sein des clubs service. Il l’a toujours fait avec sa personnalité directe, son autorité naturelle et son franc-parler que nous lui connaissons et qui le définissent si bien.

Titulaire de nombreuses décorations pour ses faits d’armes et ses années au service de la France, notamment l’étoile au collier rouge de commandeur de la Légion d’honneur dont il préside pour l’arrondissement l’association des décorés au péril de leur vie, Christian Bridoux méritait un titre supplémentaire qui lui revient, j’ai envie de dire, naturellement, celui de Citoyen d’honneur de Cannes, que j’aurai le très grand plaisir de lui remettre dans quelques instants en songeant à ses camarades qui ont accompagné son parcours, ont lutté à ses côtés pour la libération de la France, en songeant aussi à son histoire personnelle et aux valeurs qu’il défend toujours, en songeant aussi à son épouse Michèle que je salue amicalement et affectueusement, témoin privilégiée d’une vie sortie des rangs et des sentiers battus.
- See more at: 

Laurent le mercredi 01 juin 2016 - Demander un contact


modification

Je me permets, étant son neveu et filleul, de rectifier la date de naissance; 1925 et non 1929. Il ne pouvait pas avoir été parachuté en aout 44 en Provence a 15 ans!
Veuillez bien rectifier, s'il vous plait.
Bien cordialement.

philippe calamel le dimanche 05 janvier 2014 - Demander un contact

Réponse :

Son dossier de résistant dit même "1924"


Christian Bridoux ?

Cadre commercial (E.R.), Capitaine (H) des parachutistes de la France libre, Commandeur de la Légion d'Honneur, 6 citations, 2 blessures, Médaille des évadés, Président de la section Cannes et environs

www.legion-honneurdplv.com 

Laurent Laloup le vendredi 27 mars 2009 - Demander un contact

Dernière mise à jour le vendredi 10 février 2017

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 29 6 2018  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.46 s  7 requêtes