Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 59793
 

Charles Emile ou Camille François Chevalier



Naissance : 11 septembre 1903 - Nevers (58)

Activité antérieure : liberal / cadre

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : en mars 1943

Affectation principale : Résistance intérieure / Action

Grade atteint pendant la guerre : P2

Décès : 7 janvier 1944 - Challuy (58)

Mort pour la France

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 127069

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 11056

Contribuez à son livre d'or !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 3 multiplié par 9 =  ?


Charles Emile ou Camille François Chevalier - son Livre d'or !
 

" CHEVALIER Charles, Camille, François
Né le 11 septembre 1903 à Nevers (Nièvre), fusillé le 7 janvier 1944 à au champ de tir de Challuy, Nevers ; entrepreneur de transport ; résistant des Forces françaises de libération (FFL) de la Nièvre.

Fils de Napoléon Chevalier, cocher, et de Marie, Louise Brilland, ménagère, Charles Chevalier, domicilié à La Charité-sur-Loire, s’était marié le 21 janvier 1928 à Guérigny avec Léonie Bernard. En juillet 1943, il participa au transport de fûts contenant des armes et des munitions parachutés par des avions anglais. Les cinq membres du groupe furent successivement arrêtés. Charles Chevalier fut le premier le 3 août 1943 par la Sipo-SD. Emprisonné à Nevers, il fut transféré à la prison de Dijon le 13 août puis à nouveau à Nevers.
Dans cette ville, le 11 août, le tribunal allemand FK 588 le condamna une première fois à quatre mois de prison pour « dépôt d’armes et actions de franc-tireur », « transport d’armes parachutés, action BOA, résistant FFL à partir d’avril 1943 » ; puis après l’arrestation des autres résistants de La Charité, une deuxième fois, le 28 décembre 1943, à la peine capitale. Charles Chevalier, Jean-Marie Neuville, Quinto Elmetti, Francis Bar, André Charmillon, Romain Mollot ont été fusillés à Nevers, le 7 janvier 1944 à 8 h 22 pour les trois premiers et à 8 h 32 pour leurs trois camarades.
Leurs noms sont gravés sur les monuments aux morts de La Charité-sur-Loire et sur celui aux 32 fusillés à Nevers.
Nevers, champ de tir de Challuy (12 janvier 1942-30 juin 1944)
Sources
SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Pierre Demongeot, Les FTPF du groupement Cher et Nièvre dans la bataille de la Libération. – Jean-Claude Martinet Histoire de l’Occupation et de la Résistance dans la Nièvre 1940-1944. Dijon, Éd. universitaires de Dijon, 2015.p.227, 262 . — Arch. Dép. Nièvre.— État civil.

Annie Pennetier"

Jacques Ghémard le dimanche 23 juin 2019 - Demander un contact

Dernière mise à jour le dimanche 23 juin 2019

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 13 10 2019  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.53 s  7 requêtes