Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Une Française Libre parmi 59568
 

Paule Alibert épouse Ley



Naissance : 11 janvier 1892 - Terrasson (24)

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : en octobre 1942

Affectation principale : Résistance intérieure / Reims

Grade atteint pendant la guerre : P1

Décès : 29 novembre 1944 - Ravensbrück, Allemagne

Morte pour la France

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 7893

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 32140

Epouse de Roger Ley 


Contribuez à son livre d'or !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 6 multiplié par 9 =  ?


Paule Alibert épouse Ley - son Livre d'or !
 

"... En novembre 1942 dès l’occupation de la Principauté par les troupes italiennes, un réseau de renseignements se forma sous le patronnage de SR Belge, ce fut la centrale franco belge qui pris le nom de réseau REIMS-JENNY. Son P.C. était dans un garage de Monte Carlo, parmi ses agents certains étaient dans la sureté de Monaco et dans le personnel de la S.N.C.F. Les renseignements collectés étaient photographiés sur microfilms et éxpédié par un courrier sur Marseille et de là sur l’Espagne.
En Avril 1943 l’agent chargé du courrier se fit arrêter en gare de Marseille et ensuite déporté. En mai 1943 le responsable du réseau en Principauté, Roger LEY propriétaire du garage Splendid est arrêté à son garage par la police de Vichy sur ordre des autorités allemandes de Marseille.
Mais réclamé par les autorités militaires italienne qui occupaient la Principauté il leur est remis par les allemands sans son dossier et condamné par le Tribunal militaire italien de BREIL sur ROYA à 18 mois de prison « pour reconstitution d’armée secrète ? », et enfermé à la prison de SAN REMO.
Malgré ces arrestations la vie du réseau se poursuit et en aout 1943 le réseau est rattaché au BCRA de Londres sous le même nom de REIMS JENNY.
En décembre 1943 après l’armistice italien et l’occupation de la Principauté par les Allemands, LEY est repris par ceux-ci à la prison de SAN REMO, et tranféré à NICE et ensuite à Marseille aux mains de la Gestapo. Sa femme est arrêtée quelques jours après bien que n’appartenant pas au réseau. Tous deux sont déportés et meurent lui à BUKENWALD et elle à RAVENSBRUCK.
Ceux qui restent continuent leur travail, mais le 8 Février 1944 deux nouvelles arrestations, celle de Antonin MASSABO et NICOLET Félix, ce dernier réussit à échapper à la Gestapo, mais sa femme, bien que n’appartenant pas au réseau est arrêtée à sa place écrouée aux Nouvelles Prisons de NICE, et relachée huit jours après. La Gestapo vient à nouveau perquisitionner chez elle en Mai 1944, mais sans l’arrêter. ..."

Laurent Laloup le mercredi 07 août 2019 - Demander un contact


"... Une avalanche de drames qui pousse Tony Pettavino, 78 ans actuellement, à soutenir avec ténacité le devoir de mémoire.

Cet habitant de la rue des Açores va assister aux cérémonies demain mercredi 3 septembre 2008, à 17 h 30 au cimetière. « Il ne faut pas oublier les quelque 70 Juifs arrêtés : seul une dizaine d'entre eux est rentrée. Il y a aussi cet hommage à tous ceux qui ont été fusillés, voire massacrés. Comme Roger et Paule Ley, ce couple martyr de garagistes sur l'avenue Saint-Laurent : des résistants (réseau « Reims Gallia ») déportés dans des conditions atroces. Il ne reste aujourd'hui qu'une minuscule stèle commémorative..."

185948 LEY Roger M 11/06/1890 St-André-les-Vergers (10) F Bu(Lang) DCD 21/03/1945 Langenstein

Laurent Laloup le mercredi 07 août 2019 - Demander un contact

Réponse :

Arrêté du 19 mars 2008 portant apposition de la mention « Mort en déportation » sur les actes et jugements déclaratifs de décès

Ley (Roger, Sylvestre), né le 11 juin 1890 à Saint-André-les-Vergers (Aube), décédé le 12 mars 1945 à Langenstein (Allemagne).


Arrêté du 19 mars 2008 portant apposition de la mention « Mort en déportation » sur les actes et jugements déclaratifs de décès

Ley, née Alibert (Paule) le 11 janvier 1892 à Terrasson (Dordogne), décédée le 29 novembre 1944 à Ravensbrück (Allemagne).

Jacques Ghémard le samedi 02 mars 2019 - Demander un contact

Dernière mise à jour le mercredi 07 août 2019

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 13 10 2019  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.64 s  7 requêtes