Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 55400
 

Yves Darriet



Naissance : 31 janvier 1920 - Riberac (24)

Activité antérieure : liberal / cadre

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : en janvier 1942

Affectation principale : Résistance intérieure / CND Castille

Grade atteint pendant la guerre : p2

Décès : 1977 -

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 158290

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 13679

Contribuez à son livre d'or !

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 1 multiplié par 5 =  ?


Yves Darriet - son Livre d'or !
 

L'Écriture ou la Vie de Jorge Semprun (Analyse de l'oeuvre)
Natacha Cerf, Noémie Lohay, lePetitLitteraire.fr,

Jacques Ghémard le dimanche 15 octobre 2017 - Demander un contact


" Auteur dramatique et romancier né le 31 janvier 1920, le montois Yves DARRIET a rédigé pour la RTF, au lendemain de la 2iéme guerre mondiale, nombre de scénari et de textes conçus pour des émissions tout à fait remarquables. Passionné de théâtre, il a écrit plusieurs pièces, parmi lesquelles, La 1310ième nuit, écrite en commémoration des souffrances de la déportation, mais conçue comme une tragédie classique, a constitué, telle quelle, le scénario d'un film bouleversant. Mais Yves Darriet est aussi un auteur de romans. Ses thèmes ont au coeur l'amour dis pays gascon, qui imprègne toute sa sensibilité. Ainsi, Les souliers du dimanche évoque Mont de Marsan à travers une chronique touchante, qui dépeint pêle-mêle le petit monde vivant et humain de notre ville atteint par la 2ième guerre, la douceur et la dureté de l'enfance, le rugby, le courage, la solidarité. Au sujet de ce roman pudique et tendre, Antoine Blondin a écrit

"Yves Darriet n'est pas Dickens, Mont de Marsan n'est pas Londres, et Les souliers du dimanche, ça n'est pas non plus David Copperfield. Il existe pourtant une parenté de charmes qui tiennent peut-être à ce qu'on rêve beaucoup à la mère Angleterre dans les Landes du rugby, mais plus encore à une fidélité pudique aux émotions de l'enfance. Le livre de Darriet est, lui aussi, à écouter du dedans".

Dans son roman Male, l'écrivain, derrière le portrait saisissant d'un anti-héros lâche et mythomane, réalise encore la peinture très originale d'une tranche de vie sous l'occupation. Personne n'avait sans doute évoqué à la fois le caractère landais, l'atmosphère des années 1940, la vie des petites gens, avec autant de justesse et d'émotion."

" Yves Darriet (19..-1977): pseudonyme individuel
Pays : France
Sexe : masculin
Naissance : 19..
Mort : 1977
Note :
Auteur compositeur. - Pseudonyme de José Ganador"

Donc ce ne serait pas le même ??? Pourtant je vois "La trois cent dixième nuit". Erreur sur le pseudo ?

Sur Amazon : "Yves Darriet et Claude Francis-Boeuf. Intermède : . Ecrit à Buchenwald. Préface de René Lalou Reliure inconnue – 1946
de Yves Darriet (Auteur), Claude Francis-Boeuf (Auteur), René Lalou (Auteur)"

Claude Francis-Boeuf 

Jacques Ghémard le samedi 14 octobre 2017 - Demander un contact

Dernière mise à jour le dimanche 15 octobre 2017

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 29 6 2018  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.49 s  7 requêtes