Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 55400
 


Cliquez !

Fernand Marcel René Wibaux



Naissance : 21 juillet 1921 - Paris 20e

Point de départ vers la France Libre : Metropole

Engagement dans la France Libre : en décembre 1940

Affectation principale : Résistance intérieure / Saint Jacques

Grade atteint pendant la guerre : P1

Décès : 17 décembre 2013 -

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 602868

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 52582

Fils de René Wibaux 


Contribuez à son livre d'or !

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 7 multiplié par 8 =  ?


Fernand Marcel René Wibaux - son Livre d'or !
 

"Paris (AFP) - L'ancien diplomate français Fernand Wibaux, l'un des piliers de la "Françafrique" à la cellule africaine de l'Elysée, est décédé mardi à l'âge de 92 ans, a annoncé sa famille samedi dans le carnet du Figaro.

"Homme de terrain" qui connaissait tous les chefs d'Etat africains, Fernand Wibaux avait été chargé de nombreuses missions en Afrique, notamment au Tchad, après sa nomination comme conseiller diplomatique du gouvernement de 1986 à 1988. Au sein de la cellule africaine de l'Elysée, il avait secondé discrètement Jacques Foccart, le "père" de la Françafrique, jusqu'à sa mort en 1997.
....
Né le 1er juillet 1921 à Paris, Fernand Wibaux avait rejoint la Résistance en décembre 1940 à l'âge de 19 ans. Son père René Wibaux avait organisé un réseau de renseignements pour le compte du réseau Saint Jacques, l'un des tout premiers réseaux de résistants en France occupée.

Docteur en droit, Fernand Wibaux entre à la Libération au ministère de l'Intérieur.

Directeur général de l'Office du Niger de 1956 a 1960, il est nommé ambassadeur à Bamako de 1961 a 1964, puis à Fort-Lamy (N'Djaména, Tchad) de 1968 à 1974. Il se voit ensuite confier la direction des affaires culturelles et sociales au ministère de la Coopération de 1974 à 1976, avant d'être nommé directeur de cabinet du ministre de la Coopération Jean de Lipkowski (janvier-août 1976).

Il a également été ambassadeur à Dakar de 1977 à 1983, puis à Beyrouth de 1983 à 1985.

Il sera inhumé "dans l'intimité familiale" à une date qui n'a pas été précisée."

tempsreel.nouvelobs.com 

Laurent le mardi 31 mai 2016 - Demander un contact

Réponse :

Publié le 21 décembre 2013


Hommages respectueux

J'ai connu cet homme d'exception au LIBAN en 1983, alors qu'il était ambassadeur de France. Intelligent, courageux, traitant avec humour les choses les plus sérieuses, j'ai appris énormément auprès de lui. Puis nous nous sommes retrouvés après qu'il eut quitté la Nouvelle-Calédonie. Toujours le même jusqu'à ce qu'il soit touché par la maladie.

J'aurai trop d'anédoctes à raconter sur quelques aventures communes.
Il avait l'âge de mon père.
Son décès me touche d'autant plus que ma maman est décédée la même semaine.

Jean-Louis CHANAS le dimanche 22 décembre 2013 - Demander un contact


"Le réseau Saint-Jacques

Le réseau Saint-Jacques fut organisé par Maurice Duclos, un ancien cagoulard, envoyé en mission en France le 4 août 1940 sur la demande de Churchill. A Paris, Duclos établit son bureau et il monta rapidement un réseau, couvrant diverses régions de la zone occupée. Julien Feltesse, alias Jean Boulard, fut chargé de la Somme, du Nord, du Pas-de-Calais et même de la Belgique. Sous ses ordres, Georges Delaive "Sanglier" organisa la Somme et le Pas-de-Calais. Une antenne couvrit le littoral picard, sous l'égide de René Wibaux, dit "Pélican", médecin-chef de l'Hôpital de Berck, et de son fils Fernand, dit "Fred".

Ce réseau recruta sur le littoral et envoya à Londres, dès la mi 1941 quelques rapports circonstanciés."

resistance.histoirehautpays.com 

Laurent Laloup le samedi 25 octobre 2008 - Demander un contact


"Autre coïncidence, FOCCARD n’est pas tout seul au 14 rue Elysée, il y est secondé par Fernand WIBAUX, ancien poulain d’Olivier Guichard. Il fut ambassadeur au Tchad durant plusieurs années et un très proche conseiller diplomatique de CHIRAC de 1986 à 1988. Son nom sera même évoqué comme possible chef de la DGSE en 1987 suite à l’affaire Greenpeace. Un WIBAUX que l’on retrouve au comité d’honneur en compagnie d’autres gaullistes historiques comme Roger GALLEY ancien ministre de De GAULLE en 1958 ou encore Pierre MESSMER, Premier ministre de POMPIDOU. Du côté héritage de la Résistance citons les deux noms :Pierre CLOSTERMAN, ancien pilote de l’escadrille Franco- Russe Normandie NIEMEN. Son attachement aux valeurs du gaullisme ne l’a pas empêché de donner une intervieww au journal d’extrème droite Le Choc du mois dans lequel il disait tout le bien qu’il pensait de Jean Marie LE PEN. Autre figure Michel GARAGE un ancien de la France Libre
La cellule africaine « officielle » de l’Elysée est dirigée, depuis l’élection de M. Jacques Chirac, par l’ambassadeur Michel Dupuch. Le président de la République, qui ne souhaitait pas écarter Jacques Foccart de la conduite de sa politique africaine, en avait fait alors son représentant personnel auprès des chefs d’Etat africains, avec pour adjoint l’ambassadeur Fernand Wibaux. Après la mort, en mars 1997, de Jacques Foccart, Fernand Wibaux est resté à la tête de cette seconde cellule, souvent qualifiée de « cellule officieuse »."

unpara 

Laurent Laloup le samedi 25 octobre 2008 - Demander un contact


"...Son destinataire, Fernand Wibaux, est l’un des hommes qui firent la politique africaine de la France jusque sous la présidence de Jacques Chirac. La force aveugle et absurde d’un système s’éploie dans sa sidérante pérennité, autour de la figure étrange de Jacques Foccart. ..."

fusionnisme.blogspot.com 

Laurent Laloup le samedi 25 octobre 2008 - Demander un contact


May 1985 - 1 Aug 1986 Fernand Wibaux (b. 1921)
Haut-Commissaire en Nelle Caledonie

rulers.org 

Laurent Laloup le samedi 25 octobre 2008 - Demander un contact

Dernière mise à jour le mardi 31 mai 2016

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 29 6 2018  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.45 s  7 requêtes